Bloqueur de publicités de Chrome : EasyList utilisé pour le blocage, de nouveaux détails

Vers l'émergence d'une solution globale ? 33
image dediée
Navigateurs
Par
le jeudi 15 février 2018 à 09:41
David Legrand

Jusqu'alors assez discret sur le dispositif technique de blocage mis en place aujourd'hui dans son navigateur, Google a décidé d'en dire un peu plus. On apprend notamment que les listes d'EasyList sont utilisées en cas d'abus publicitaire détecté.

C'est le grand jour pour le bloqueur de publicité intégré à Chrome, comme nous l'évoquions hier. Annoncé en juin, il a déjà fait l'objet de nombreux points par Google, qui a préparé le terrain afin d'alerter les éditeurs de sites sur ce qui les attend. 

Pour ce dispositif, la société s'est calée sur les recommandations de la Coalition for Better Ads, les Better Ads Standards. Une liste des formats publicitaires à éviter sur mobile et sur ordinateur a ainsi été établie. Les sites concernés ont trente jours pour réagir. S'ils ne le font pas, l'ensemble de leurs publicités sera désormais bloqué et l'utilisateur notifié.

Google s'est enfin décidé à détailler le fonctionnement technique de son bloqueur de publicités. Voici ce qu'il faut en retenir.

EasyList est bien utilisé, les services de Google concernés

Lisez la suite : 76 % de ce contenu reste à découvrir

Seuls nos abonnés peuvent lire l'intégralité de cet article.


chargement
Chargement des commentaires...