Réforme du bac : un cours obligatoire sur les « humanités numériques » dès 2019

Prélude de bac 82
image dediée
Crédits : pinstock
Loi
Par
le jeudi 15 février 2018 à 15:30
Xavier Berne

Le gouvernement a présenté hier sa réforme du bac, qui entrera progressivement en vigueur jusqu’en 2021. Dès la rentrée 2019, les élèves de première suivront tous un cours d’ « humanités scientifiques et numériques » (dont les contours demeurent extrêmement flous). Un enseignement de spécialité sur l’informatique sera également proposé.

Fini les séries S, ES et L. Quelques semaines après la remise du rapport Mathiot, le ministre de l’Éducation nationale a confirmé hier que les lycéens se façonneront bientôt un parcours « à la carte », en complément d’un socle d’enseignements communs.

L’organisation du baccalauréat s’en trouvera donc modifiée, comme l’avait souhaité Emmanuel Macron durant sa campagne. Chaque lycéen « présentera comme aujourd’hui une épreuve anticipée de français, écrite et orale, en fin de classe de première », explique le gouvernement. Il n’y aura cependant plus que quatre « épreuves terminales », comptant pour 60 % de la notation finale :

  • Une épreuve de philosophie
  • Un oral de 20 minutes reposant sur la « présentation d'un projet préparé dès la classe de première par l'élève », devant un jury de trois personnes
  • Deux épreuves écrites de « spécialité » portant sur les disciplines que le lycéen aura choisi d’approfondir

Du numérique tant dans le socle commun que dans les spécialités

Lisez la suite : 74 % de ce contenu reste à découvrir

Seuls nos abonnés peuvent lire l'intégralité de cet article.


chargement
Chargement des commentaires...