Un député veut identifier les responsables de la fracture numérique

Fool me once... 40
image dediée
Crédits : Manuel-F-O/iStock
FAI
Par
le mercredi 14 février 2018 à 16:00
Guénaël Pépin

Le député Fabrice Brun demande l'ouverture d'une commission d'enquête sur les investissements fixes et mobiles de la dernière décennie. Il veut aussi établir les responsabilités dans le problème des zones blanches et grises sur mobile. Dans un entretien, il s'affiche dubitatif face aux promesses du gouvernement, jugées trop vagues.

Via une proposition de résolution, déposée il y a quelques jours, le député ardéchois Fabrice Brun réclame la création d'une commission d'enquête sur la couverture numérique. Cosigné par une trentaine d'élus, le texte lui demande de dresser un état des lieux précis des zones blanches et grises (sans ou avec un seul opérateur), une évaluation de l'offre fixe et mobile disponible à ces endroits et un constat des responsabilités des opérateurs.

Cette commission d'enquête devrait aussi évaluer les crédits consacrés à la couverture des différents territoires, par les groupes télécoms et l'État. Elle serait aussi chargée de chercher des mesures concrètes pour résorber la fracture numérique... 15 ans après les premiers plans anti-zones blanches mobiles et cinq ans après le lancement du plan France THD.

Les annonces du gouvernement sont encore nombreuses ces derniers mois. La dernière est la conclusion d'un accord avec les opérateurs mobiles, pour déployer la 4G sur (presque) tout le territoire d'ici 2020, via 3,3 milliards d'euros d'investissements privés supplémentaires.

Des initiatives et toujours des questions

Lisez la suite : 79 % de ce contenu reste à découvrir

Seuls nos abonnés peuvent lire l'intégralité de cet article.


chargement
Chargement des commentaires...