Les crypto-actifs en questions à la Commission des finances du Sénat

Mais qui est l'actionnaire de Bitcoin ? 30
image dediée
Crédits : Romain Vincens (CC BY-SA 3.0)
Crypto-monnaie
Par
le mardi 13 février 2018 à 16:50
Kevin Hottot

Mercredi dernier, la Commission des finances du Sénat ouvrait deux auditions autour de la blockchain et des crypto-monnaies. Si sénateurs et acteurs économiques du secteur sont d'accord sur la nécessité de réguler, certains pans de l'autorité semblent largués face au phénomène.

Trois heures d'auditions sur la blockchain et les crypto-monnaies. C'était le programme de la Commission des finances du Sénat pour le mercredi 7 février. Un emploi du temps chargé, divisé en deux parties.

La première était consacrée aux « nouveaux usages et à la régulation des chaînes de blocs » un sujet on ne peut plus vaste regroupant divers usages de la blockchain, notamment pour les levées de fonds en crypto-monnaie (ou ICO) ou encore « l'exécution ordonnée de clauses contractuelles » grâce aux smart contracts.

La seconde, plus houleuse sur le plan des débats, s'attardait sur « les risques et enjeux liés à l'essor des monnaies virtuelles ». On y retrouve pèle-mêle, un sénateur communiste brandissant un exemplaire du magazine Capital demandant « qui est l'actionnaire de Bitcoin ? », des acteurs de bonne foi qui appellent à une régulation claire, et une Banque de France qui conteste le terme de crypto-monnaie.

Nouveaux usages et régulation des « chaînes de blocs »

Lisez la suite : 94 % de ce contenu reste à découvrir

Seuls nos abonnés peuvent lire l'intégralité de cet article.


chargement
Chargement des commentaires...