Attaqués par Free, les spécialistes de Linux « Free Electrons » deviennent « Bootlin »

Bootlin bouté 66
image dediée
Justice
Par
le mercredi 07 février 2018 à 15:00
Guénaël Pépin

Des spécialistes du noyau Linux changent de nom, sous pression de Free. Free Electrons se mue en Bootlin après une attaque de l'opérateur en juillet dernier. Il leur reproche d'utiliser sa marque, après 12 ans de coexistence.

Au revoir Free Electrons, bonjour Bootlin. Le 1er février, la société a annoncé son changement de nom, après le dépôt d'une plainte par Free SAS devant le tribunal de grande instance de Paris. L'opérateur clame que la société enfreint le droit des marques via le mot « Free », à la fois dans son nom et dans son nom de domaine.

L'attaque aurait été menée le 25 juillet 2017, selon Bootlin. Le groupe télécoms y réclame le versement de 107 000 euros, l'abandon de la marque ainsi que celui du nom de domaine free-electrons.com, « sous 15 jours » selon la société attaquée. Elle est aussi censée abandonner toute utilisation du mot « free », dans un domaine concernant l'activité de l'opérateur.

Un nom de domaine déposé en 2004

Lisez la suite : 69 % de ce contenu reste à découvrir

Seuls nos abonnés peuvent lire l'intégralité de cet article.


chargement
Chargement des commentaires...