AMD baisse le prix de ses Ryzen, les APU Desktop 2000G arrivent le 12 février dès 99 dollars

Ryzen fait sa mue 21
Accès libre
image dediée
Processeurs CES
David Legrand

AMD veut frapper fort dès le début d'année pour relancer son offre de processeurs. Ainsi, une baisse de prix est officialisée alors que les APU pour ordinateurs de bureau arrivent dans un mois, à partir de 99 dollars. D'autres petites surprises sont également au programme.

En marge de ses annonces concernant Zen+, le passage au 7nm ou l'initiative Radeon Everywhere, AMD a profité de son Tech Day pour officialiser une gamme de produits très attendue : les APU de la génération Ryzen. Ceux-ci doivent lui permettre de concurrencer Intel sur le terrain des machines bureautique où un GPU dédié n'est pas forcément nécessaire.

C'est donc le 12 février que les Ryzen 3 2200G et Ryzen 5 2400G seront mis sur le marché, pour 99 et 169 dollars. Pour préparer le terrain, la société officialise certaines baisses de prix que l'on a déjà pu constater ces derniers temps (voir notre analyse) mais qui étaient jusqu'à maintenant présentées comme des promotions temporaires. 

AMD repense sa gamme autour de ses nouveaux APU et évoque Meltdown/Spectre

Compatibles avec les cartes mères AM4 actuelles, les deux nouveaux APU ont pour objectif de s'opposer aux Core i3-8100 et i5-8400 lancés il y a peu par Intel. Pour cela ils misent sur de bonnes performances, tant au niveau de leur capacité de calcul que de la partie graphique... mais aussi sur le coup de pouce donné par les failles Spectre et Meltdown.

AMD est d'ailleurs revenue rapidement sur le sujet lors de sa conférence, sans sortir de sa nouvelle position officielle. Il faut dire que la société a loupé un peu le coche au niveau de la communication, précisant au départ ne pas être concernée, avant que l'on apprenne finalement que l'une des failles touche bien ses processeurs :

Failles AMD Réponse

Désormais, AMD se dit vigilante sur la question de la sécurité et continue à surveiller les évolutions autour de Meltdown/Spectre, mais estime qu'il n'y a presque aucun risque pour que les machines basées sur ses processeurs soient concernées par Spectre du fait des mises à jour logicielles en cours.

Un triomphalisme un peu plus mesuré, d'autant que l'on a récemment appris que son PSP (Platform Security Processor) était touché par une vulnérabilité, un correctif étant en cours de déploiement.

Quoi qu'il en soit, cela pourrait ajouter un petit plus à la relance l'offre Ryzen qui avait souffert du lancement des processeurs Core de 8ème génération. Cela l'avait ainsi obligé à revoir de nombreux tarifs à la baisse, une nouvelle grille applicable dès maintenant, qui est désormais officialisée. On se retrouve ainsi avec un Ryzen 7 1800X à 349 dollars, contre 560 euros au lancement et 429 euros constatés fin octobre.

Ryzen 2200G et 2400G : objectif : tuer les Core i3/i5 de 8ème génération

Côté caractéristiques, les deux nouvelles puces disposent de quatre cœurs, avec un cache de 6 Mo. Le modèle 2200G affiche des fréquences variant de 3,5 à 3,7 GHz, avec huit Compute Units (CU) graphiques à 1,1 GHz, ce qui est bien moins que les modèles d'Intel avec Radeon intégrée (voir notre analyse), mais devrait permettre de s'opposer aux 8100/8400.

Le 2400G passe à 3,6/3,9 GHz, avec la possibilité de traiter huit threads et 11 CU à 1,25 GHz. L'écart de tarif entre les deux modèles est relativement important, bien plus que l'écart de performances que l'on devrait constater. De quoi sans doute laisser la place à un futur modèle 2300G qui croiserait les avantages de chacun. 

AMD Ryzen 2018 APU DesktopAMD Ryzen 2018 APU Desktop

Au sein de sa gamme, AMD indique qu'ils viennent remplacer les modèles R3 1200 et R5 1400 puisque plus performants pour un tarif identique ou moindre. Si le Core i5-8400 devrait rester en tête des performances CPU, il sera à la peine côté GPU. Pour autant, est-ce que cela suffira à AMD pour convaincre ?

En effet, le constructeur annonce des résultats aux alentours de 50 ips sur différents titres en 1080p, excepté dans le cas de Skyrim. Si cela sera largement plus jouable qu'avec une puce Intel, est-ce que les utilisateurs seront convaincus au point de ne pas acheter de carte graphique, même une simple GeForce GTX 1030/1050 ? Un point qui sera intéressant à creuser.

Cela permettra néanmoins assurément de proposer des machines permettant de jouer à de nombreux titres dans des conditions acceptables pour un tarif minimal. D'autant que ces APU profiteront des améliorations récentes et des nouvelles fonctionnalités des pilotes Adrenalin d'AMD (voir notre analyse).

  • AMD Ryzen 2018 APU Desktop
  • AMD Ryzen 2018 APU Desktop
  • AMD Ryzen 2018 APU Desktop
  • AMD Ryzen 2018 APU Desktop
  • AMD Ryzen 2018 APU Desktop
  • AMD Ryzen 2018 APU Desktop

Mise à jour des UEFI, Overclocking et Wraith Prism

AMD met d'ailleurs en avant l'overclocking comme une solution pour afficher de meilleurs résultats. Si le CPU ne semble pas pouvoir aller plus loin que les Ryzen classiques, c'est à travers la mémoire et le GPU qu'AMD promet des gains pouvant aller jusqu'à 40 %. Il faudra par contre sacrifier un peu de consommation, la puce devant grimper à 1,3 V pour obtenir les chiffres annoncés, contre 1,1 V par défaut. 

Ceux qui veulent croiser le tout avec des diodes de couleur pourront le faire avec le ventirad Wraith Prism qui va être mis sur le marché. Celui-ci permet de résoudre quelques soucis de compatibilité et d'apporter quelques nouveautés comme un contact direct au niveau des caloducs ou un switch pour activer un profil « Overclocking ». Les amateurs de sobriété peuvent se rassurer, un Dark mode est également proposé. 

AMD précise au passage la mise en place d'un programme d'information sur la mise à jour des UEFI des cartes mères. Les modèles capables de supporter un Ryzen de la série 2000G dès le déballage seront identifiés par un autocollant qui pourra également être utilisé par les boutiques en ligne. Attention donc lors de votre achat. 

Les constructeurs devraient rapidement proposer leurs mises à jour de manière publique au sein de leurs sites.

  • AMD Ryzen 2018 APU Desktop
  • AMD Ryzen 2018 APU Desktop
  • AMD Ryzen 2018 APU Desktop

FuzeDrive pour répondre à Optane d'Intel

Dernier point sur lequel AMD se devait de répondre par une initiative maison : Optane Memory. Avec ses SSD de nouvelle génération, Intel propose un système de cache qui doit permettre l'utilisation de disques durs tout en ayant une certaine efficacité. Le tout, limité à certains de ses processeurs.

AMD n'ayant rien à proposer comme alternative, elle a décidé d'opter pour la mise en place d'un partenariat avec Enmotus autour de la fonctionnalité FuzeDrive. Dans la pratique, cela permettra d'utiliser un disque dur, un SSD et de la mémoire au sein d'un même bloc vu comme un espace de stockage par le système. 

L'application sera en charge de gérer la répartition des données selon les besoins, le tout afin d'améliorer les performances de manière importante. Cela ne sera par contre pas gratuit puisqu'il faudra acheter une licence à 20 dollars, le tout devant être disponible plus tard dans la journée à l'adresse suivante :

Ce dispositif est compatible avec Bitlocker selon AMD, qui nous a confirmé que seule une version Windows était proposée. Aucune solution ne semble prévue concernant Linux.

AMD Ryzen 2018 APU DesktopAMD Ryzen 2018 APU Desktop


À noter :

AMD n'a pas pris en charge notre déplacement ou notre hébergement pour le CES de Las Vegas. Néanmoins, la société a pris en charge notre repas dans le cadre de ce Tech Day.


chargement
Chargement des commentaires...