Intel : Celeron et Pentium Silver (Gemini Lake), Gigabit Wi-Fi et écran plus lisible en extérieur

Que le pouvoir du 160 MHz soit avec nous ! 33
Accès libre
image dediée
Processeurs
Par
le mardi 12 décembre 2017 à 08:58
David Legrand

Alors que le CES approche à grands pas, Intel a effectué une première annonce : ses nouveaux Celeron et Pentium Silver de la génération Gemini Lake sont là. Au passage, le constructeur mise sur le Wi-Fi Gigabit pour se démarquer, ainsi que LACE qui doit aider ceux qui utilisent leur portable en extérieur.

L'annonce était attendue, elle est officielle : Intel a levé le voile sur ses nouveaux processeurs Celeron et Pentium Silver dérivés de son ancienne branche Atom, Gemini Lake. Ils font suite à la gamme Appolo Lake lancée l'année dernière et sont toujours gravés en 14 nm (Goldmont Plus).

On s'étonnera à nouveau de voir une différenciation effectuée du côté des Pentium, la version Gold exploitant une architecture Core (Kaby Lake pour les plus récents), mais pas du côté des Celeron. On aurait effectivement pu imaginer que ces derniers soient également vendus dans des versions Silver et Gold pour assurer une certaine cohérence, ce qui n'est définitivement pas le truc d'Intel.

Il faudra donc se contenter d'une distinction par la référence dans leur cas.

Une nouvelle gamme qu'elle est mieux (Silver Inside)

Côté détails sur l'architecture et niveau de performance, assez peu d'informations ont été données par Intel qui se contente d'indiquer que cette gamme a été pensée « pour assurer un bon équilibre entre performances et connectivité pour les choses que font les utilisateurs au quotidien – travailler sur des documents et des feuilles de calcul, naviguer en ligne, apprécier leurs films et séries préférés, éditer des photos – avec une bonne autonomie ». Tout un programme.

Plus concrètement, il est question de performances 58 % plus élevées qu'un PC d'il y a quatre ans, soit entre un Pentium Silver N5000 et un Pentium N3540 sur SYSmark 2014 SE (voir le comparatif). Un chiffre intéressant puisque ces deux puces sont finalement assez similaires côté fréquences et nombre de cœurs, le petit nouveau affichant seulement une fréquence de base et un TDP plus faibles : 1,1 GHz pour 6 watts.

Comparé au modèle Apollo Lake équivalent (N4200), ce N5000 dispose d'une fréquence Burst plus élevée (2,7 GHz contre 2,5 GHz), d'un cache doublé (4 Mo contre 2 Mo), d'un support exclusif de la DDR4, de SGX, d'E/S améliorées, d'une puce graphique HD Graphics 60x (qui reste un modèle Gen9) et d'un packaging un peu plus compact : FCBGA1090, 25 x 24 mm.

Six déclinaisons sont annoncées : trois pour desktop (J) et trois sur mobile (N). Les différences entre les deux gammes sont ainsi assez minimes et se retrouvent surtout au niveau des fréquences et du TDP qui passe de 6 à 10 watts :

Intel Gemini LakeIntel Gemini Lake

Les Celeron J4005 et N4000 disposent de seulement deux cœurs, alors que les Celeron J4105/N4100 et Pentium Silver J5005/N5000 en disposent de quatre. La distinction Celeron/Pentium sera là aussi complexe à comprendre puisqu'en définitive la seule différence concrète repose dans la partie graphique qui est une HD Graphics 600 ou 605 selon les cas.

Outre les fréquences, la différence semble être dans la présence de 12 unités de traitement dans le premier cas, contre 18 pour le second. Reste à voir quelles différences concrètes cela apportera dans la pratique... La partie « Display » évolue aussi légèrement (annoncée comme Gen10), avec VP9 10 bits (décompression) et de la compression HEVC 10 bits.

Pas de 4G, mais du Wi-Fi Gigabit

Côté autonomie, il est question de dix heures en lecture vidéo HD locale avec une batterie de 35 Wh. Un chiffre à mettre en perspective avec les 22 heures annoncées par ASUS pour son NovaGo sous Snapdragon 835 avec une batterie de 52 Wh. Car c'est bien contre ces produits qu'Intel va sans doute devoir se battre avec sa nouvelle gamme de puces.

On s'étonnera d'ailleurs de ne voir pour le moment la connectivité évoquée qu'à travers le Wi-Fi. Une manière de garder quelques cartouches pour le CES de Las Vegas ? Dans son communiqué, Intel indique que de nombreux produits arriveront débuts 2018 avec des Celeron et Pentium Silver Gemini Lake : portables, hybrides, tout-en-un, Mini PC ou encore des ordinateurs classiques.

Intel Wireless-AC 9650 Gigabit Wi-Fi

Intel communique néanmoins sur deux nouvelles fonctionnalités. La première est le Wi-Fi Gigabit. Ici, il est en fait question d'utiliser du 802.11ac 2x2, mais sur des blocs de 160 MHz, afin de passer de 867 Mb/s à 1 733 Mb/s, ce qui est prévu par l'évolution Wave 2 de la norme.

Bien entendu, un routeur ou un point d'accès compatible est nécessaire. Des produits comme les Nighthawk R7800 ou X10 de Netgear le supportent. C'est aussi le cas du RT2600ac de Synology. On les trouve à partir de 180 euros. Intel mise ici  sur sa puce Wireless-AC 9560 qui gère également le MU-MIMO et le Bluetooth 5. Elle est proposée au format M.2 2230 ou 1216 et sera sans doute proposée à l'achat avec les processeurs Gemini Lake. 

Gemini Lake, comme Cannon Lake, intègre une partie des éléments nécessaires à la gestion des réseaux (CNVi, pour Connectivity Integration), et peut donc être utilisé spécifiquement avec cette puce Wi-Fi/Bluetooth qui est un Companion RF Module (CRF) tout comme la Wireless AC-9461 (1x1, 433 Mb/s). Le format M.2 1216 permet notamment une intégration plus directe dans un format plus compact avec l'interface CNVi.

Une image adaptée à l'usage en extérieur, la suite au CES

La seconde nouveauté évoquée concerne plus spécialement les ordinateurs portables puisqu'il s'agir du Local Adaptive Contrast Enhancement (LACE) qui doit améliorer la situation de ceux qui utilisent leur machine à l'extérieur, en plein soleil. Là aussi, il faudra voir ce que cela donne dans la pratique, l'intégration par les constructeurs et le choix de la dalle pouvant jouer de manière importante sur le résultat final.

Il ne reste maintenant plus qu'à attendre le CES de Las Vegas pour découvrir les premiers produits avec ces puces, en espérant voir au passage quelques machines dans la gamme « Always connected PC » et un modem 4G. Nous serons bien entendu sur place pour tenter d'en savoir plus.


chargement
Chargement des commentaires...