Radeon RX 560 castrées en douce : AMD accuse ses partenaires, mais s'excuse

Plus c'est gros, moins ça passe 40
Accès libre
image dediée
Crédits : Geber86/iStock
Carte graphique
Par
le mercredi 06 décembre 2017 à 16:24
David Legrand

Que faire quand on vous prend la main dans le pot de confiture ? Assumer, répondre franchement, prendre de bonnes décisions pour tenter de se rattraper ? Rien de tout cela chez AMD qui a décidé de faire porter le chapeau de son « RX 560 Gate » à ses partenaires. Quel courage !

Ce matin, nous évoquions une évolution assez discrète des Radeon RX 560 mise en place par AMD et confirmée par le site du constructeur : certains modèles peuvent disposer de 896 unités de traitement plutôt que 1024, soit une baisse de 12 %. Le nom reste pourtant inchangé, tout comme le prix public conseillé.

Un choix d'autant plus ironique lorsque l'on sait que la différence principale entre la RX 460 et la RX 560 était justement le passage de 896 à 1024 unités. Un retour en arrière, donc, même si la fréquence reste légèrement plus élevée pour le modèle « nouvelle génération ». Pour tenter de comprendre, nous avons interrogé AMD sur le sujet.

Pas de changement de nom ? AMD esquive

Le problème principal dans cette manipulation réside dans un point précis : le nom de la carte n'a pas été modifié. Or, avec des caractéristiques si différentes, on pourrait s'attendre tout de même à une mention claire dans la référence du produit : RX 555, RX 560 LE, RX 560 v2 Castrator Edition... les possibilités étaient nombreuses.

Surtout que cette limitation de la puce n'est pas compensée par les fréquences par exemple. Une pratique qui n'est pas sans rappeler ce qui est parfois pratiqué sur le marché de l'intégration (OEM), ou le cas des GeForce GTX 1060 de NVIDIA qui affichent des caractéristiques différentes côté GPU selon que l'on opte pour une version à 3 ou 6 Go de mémoire.

Néanmoins, la situation d'AMD avec la RX 560 est bien pire. Car ce choix a été fait en toute discrétion, sans aucune annonce et surtout sans s'assurer que le client soit clairement informé. Pourquoi ? AMD ne répond pas vraiment.

Les partenaires seuls responsables... et puis quoi encore ?

La marque nous confirme seulement que le changement est intervenu cet été, le site ayant alors été mis à jour. La page en date du 7 juillet indique toujours 1024 unités pour la RX560, elle n'a plus été relevée par Web Archive depuis.

Pour le reste, elle nous indique qu'« il est exact de dire qu’il existe des versions avec 14 Compute Unit (896 processeurs de flux) et des versions avec 16 Compute Unit (1024 processeurs de flux) de la Radeon RX560. Nous avons introduit la version 14 CU cet été pour proposer aux AIB et au marché plus d’options dans la gamme RX500 ».

Mais non contente d'opter pour une pratique détestable pour ses clients ou même les revendeurs, AMD a décidé de ne pas vraiment assumer la situation et de plutôt renvoyer la responsabilité sur ses partenaires et déclare simplement qu'« il a été porté à notre attention que sur les sites Internet de certains AIB ou revendeurs il n’y a pas de différentiation claire entre les deux variantes ».

Ainsi, ce serait à ceux qui ont proposé de tels produits de s'arranger pour que le client soit clairement informé. C'est un fait. Mais cela ne dédouane en rien AMD et montre simplement que son choix de départ de ne pas retranscrire le changement de nom dans la référence du produit était mauvais puisqu'il ne fait que déporter le problème.

Tenter de sauver les meubles

Le père des Radeon nous a néanmoins affirmé qu'il allait prendre « des actions immédiates pour remédier à cela : nous travaillons avec tous les AIB et partenaires du canal pour nous assurer que les descriptions produit et le nom clarifient le décompte de CU, de sorte que les joueurs et consommateurs sachent exactement ce qu’ils achètent ». 

Comment ? Cela reste à définir. On imagine que la mention « 896 Stream Processors » va désormais faire son apparition un peu partout. Nous tenterons de nous rapprocher des partenaires de la marque et des revendeurs pour savoir ce qui a été décidé de manière plus précise.

Bien que ne voulant pas accepter sa responsabilité ou même revoir sa décision de ne pas changer le nom de ce produit, AMD a tout de même décidé de s'excuser « pour la confusion que cela a pu causer ». De quoi rassurer ceux qui auraient pu se laisser berner.


chargement
Chargement des commentaires...