Au Sénat, état des lieux et stratégie de l’Union européenne sur les véhicules autonomes

Spoiler : il n'est pas reluisant 12
image dediée
Crédits : Olivier Le Moal/iStock
Nouvelle Techno
Par
le vendredi 01 décembre 2017 à 11:33
Sébastien Gavois

Alors que les États-Unis multiplient les annonces et les expérimentations sur les véhicules autonomes, la France et l'Europe sont-elles à la traine ? Oui, selon un rapport d'information présenté au Sénat. On y trouve diverses conclusions et propositions, dans l'attente d'une évolution concrète de la situation.

Les sénateurs René Danesi, Pascale Gruny, Gisèle Jourda et Pierre Médevielle ont auditionné près d'une trentaine de personnes, provenant d'une dizaine de sociétés et institutions (ADEME, CNIL, Renault, Ville de Paris, etc.), toutes françaises. Dommage de ne pas avoir élargi un peu l'horizon avec des acteurs européens, américains ou asiatiques.

Un rapport de plus... en attendant les conclusions de la coordinatrice Anne-Marie Idrac ?

Jeudi dernier, ils ont présenté à la commission des affaires européennes leur rapport « sur la stratégie de l’Union européenne pour le véhicule autonome ». S'il reprend bon nombre d'anciennes études, il permet de dresser un état des lieux général pour la France et le Vieux continent.

Il s'articule autour de trois axes : les enjeux de la circulation sans chauffeur, l’absence de cadre juridique commun et le rôle incitatif de l'Union européenne.

Lisez la suite : 92 % de ce contenu reste à découvrir

Seuls nos abonnés peuvent lire l'intégralité de cet article.


chargement
Chargement des commentaires...