OCast : Orange publie le code source sous licence Apache v2

Google Cast prend garde ! 22
Accès libre
image dediée
Applications
Par
le lundi 04 décembre 2017 à 11:00
David Legrand

Orange cherche à devenir un concurrent des géants du web. Pour cela, la société apprend à proposer des solutions open source afin de favoriser l'émergence d'écosystèmes autour de ses produits. C'est notamment le cas d'Ocast.

Orange propose depuis quelques temps sa « Clé TV », un concurrent de la Chromecast de Google dont la nouvelle version est attendue. Mais l'opérateur travaille également sur un protocole de transmission identique à Google Cast, nommé Ocast.

OCast : une alternative open source à Google Cast

Celui-ci reprend le même principe : un récepteur affiche du contenu récupéré à travers l'ordre envoyé par un émetteur. Le tout utilise le protocole DIAL (DIscovery And Launch) ainsi que les web sockets et un dispositif de filtrage par liste blanche. Et alors que l'on aurait pu craindre une solution fermée réservée aux seuls partenaires d'Orangeon apprend que le code des différents SDK est accessible en open source, sous licence Apache v2.

Ainsi, chacun devrait pouvoir intégrer cette solution sans frais au sein de ses produits. « Au-delà de la vidéo, OCast peut aussi lancer et piloter un diaporama, une liste de musiques ou une application web » précise le communiqué.

Des solutions sont proposées pour iOS et Java. L'élément à intégrer du récepteur nécessite seulement de faire fonctionner une application HTML5 avec un SDK JavaScript. La documentation est encore assez légère mais devrait suffire à ceux qui veulent se faire une première idée.

Pour les tests d'implémentation, un simulateur de Clé TV est disponible. Il peut être installé sur n'importe quelle machine sous Linux précise l'équipe : un Mac, un PC ou même un Raspberry PI 3 (modèle B).

Orange va devoir favoriser l'émergence d'un écosystème

Reste à voir si Orange sera suffisamment actif pour qu'un grand nombre de solutions françaises (comme Molotov) mais aussi étrangères comme Netflix par exemple implémentent sa solution. Pour rappel, certains évoquaient récemment la possibilité pour le groupe de proposer bientôt des TV sous sa propre marque. Elles pourraient alors gérer nativement OCast.

« Tous les Opérateurs de Télécommunications qui offrent des accès TV pourront, en intégrant OCast dans leur décodeur, proposer à leurs clients, un portefeuille d’applications mobiles permettant le déport d’affichage sur leur écran TV. Et ceci très facilement sans développement spécifique » affirme Orange dans son communiqué.

Quels seront ceux intéressés ? Canal qui est désormais un grand partenaire du groupe ? Free qui pourrait y voir une possibilité d'indépendance vis-à-vis de tvOS d'Apple et Android TV de Google alors que l'avenir des box, et des revenus qui y sont liés, est de plus en plus menacé ? Les paris sont lancés.

Viaccess-Orca, une filiale du groupe la proposera dans son portefeuille de solutions de diffusion de contenu protégé (DRM).


chargement
Chargement des commentaires...