Pass Culture Jeune : espoirs et doutes en commission des affaires culturelles

Mission de Pass 17
image dediée
Crédits : Marc Rees (licence C-BY-SA 2.0)
Loi
Par
le vendredi 10 novembre 2017 à 10:40
Marc Rees

L’idée d’un pass culture pour les jeunes, promise par le candidat Macron dans son programme présidentiel, divise la commission des affaires culturelles, dans son avis sur le projet de loi de finances pour 2018 (PLF). 

Dans son programme présidentiel, Emmanuel Macron avait programmé l’instauration d’un Pass Culture de 500 euros afin d’aider les jeunes de 18 ans à « accéder aux activités culturelles de leur choix : musée, théâtre, cinéma, concert, livres ou musique enregistrée ». En théorie, ce projet devrait reposer sur un système cofinancé par les distributeurs et les grandes plateformes numériques.

Seulement, passer du rêve à la réalité prend parfois un peu de temps. Dans les documents annexés au projet de loi de finances pour 2018, il ne faut pas s’attendre à une ouverture massive des vannes. Le ministère de la Culture a déjà indiqué que ce Pass « commencera à être mis en œuvre en 2018 ».

Seuls 5 millions d’euros ont été inscrits dans le PLF consacrés au développement des « outils numériques nécessaires à son déploiement ». Seulement, aucun autre détail n’a fuité puisque dans les documents de la Performance publique, on découvre que le champ couvert par ce dispositif « doit encore être précisément défini ».  

Un levier d'action pour le ciment social

Lisez la suite : 65 % de ce contenu reste à découvrir

Seuls nos abonnés peuvent lire l'intégralité de cet article.


chargement
Chargement des commentaires...