Intel officialise ses processeurs à partie graphique AMD et mémoire HBM2

Amazing ! 75
En bref
image dediée
Processeurs
Par
le lundi 06 novembre 2017 à 16:51
David Legrand

Intel a décidé de proposer des solutions tout en un pour les ordinateurs portables où la performance est importante. Ainsi, une même puce pourra désormais embarquer un processeur maison, de la HBM2 et... une partie graphique Radeon d'AMD.

L'annonce était dans l'air depuis quelques temps, elle est désormais officielle : Intel va proposer des processeurs exploitant une partie graphique signée AMD. 

CPU, GPU et HBM2 dans un même packaging

Le constructeur explique qu'il a souhaité proposer une alternative aux machines portables qui embarquent un GPU dédié en complément d'un CPU de la série « H » (jusqu'à 45 watts). Pour cela, il ne peut pas se reposer sur ses propres solutions, toujours trop faibles pour réellement convaincre dans les jeux.

Sans doute inspiré par le travail au sein des consoles, mais aussi des APU que propose AMD depuis quelques temps, il a dû se résoudre à utiliser une solution concurrente. Celle-ci n'intègre pas le die, mais le packaging avec sa technologie Embedded Multi-Die Interconnect Bridge (EMIB) dont la bande passante n'a pas été précisée.

Ces puces seront vendues sous la référence Core de 8ème génération, utiliseront de la mémoire HBM2 et une partie graphique sous la marque Radeon dont les détails n'ont pas été donnés. Pas plus que la taille ou le TDP de la puce.

Intel AMD EMIB
Avec sa solution intégrée, Intel espère gagner de l'espace sur la carte mère des PC portables

De premiers produits dévoilé au premier trimestre 2018 : rendez-vous au CES ?

Ici, Intel avoue qu'il livre seulement les premiers détails sur un produit à venir. Le CES de Las Vegas sera sans doute l'occasion d'en savoir plus, le fondeur évoquant le premier trimestre 2018 pour l'officialisation des premières machines par les intégrateurs. 

Ces puces auront fort à faire face aux APU proposés directement par AMD, il sera d'ailleurs intéressant de voir comment les deux sociétés arrivent à travailler ensemble tout en étant concurrentes.

Reste un grand absent (et perdant ?) de cette annonce : NVIDIA. Leader du marché graphique, il continue de passer à côté de secteurs importants comme celui des consoles haut de gamme, des machines d'Apple et maintenant l'intégration de GPU aux processeurs d'Intel. Une société dont il est un concurrent sérieux sur d'autres marchés comme les serveurs ou la voiture autonome.


chargement
Chargement des commentaires...