Marketplace : Amazon veut stocker moins et s'occuper des livraisons

UPS en PLS 23
image dediée
Crédits : Susan Chiang/iStock
Société
Par
le vendredi 06 octobre 2017 à 15:30
Kevin Hottot

Amazon expérimente aux États-Unis un nouveau mode de livraison pour les vendeurs tiers, lui permettant de stocker moins de produits dans ses propres entrepôts. Les grands perdants si cette méthode devait être appliquée globalement s'appellent FedEx et UPS. 

Aujourd'hui, quand un vendeur veut apparaître sur la marketplace Amazon, deux options s'offrent à lui. Soit il gère lui-même le stockage et la livraison des produits, soit il confie ces deux tâches directement au géant américain, qui fait appel à un prestataire pour l'expédition.

Depuis deux ans, le revendeur expérimente en Inde une solution hybride : Seller Flex. Le vendeur gère alors ses propres entrepôts et Amazon s'occupe de la livraison, de bout en bout. L'objectif est double : réduire les coûts de stockage en diminuant la quantité d'articles entreposés, et limiter le coût de livraison en internalisant cette tâche.

Une approche qu'Amazon teste désormais sur la côte ouest des États-Unis selon Bloomberg, et dont nous avons cherché à analyser les raisons qui poussent à son adoption.

Essayer de réduire la voilure sur les entrepôts

Lisez la suite : 78 % de ce contenu reste à découvrir

Seuls nos abonnés peuvent lire l'intégralité de cet article.


chargement
Chargement des commentaires...