Open Data : bientôt un « administrateur des données » dans chaque ministère ?

Problème de réseau 0
image dediée
Crédits : plej92/iStock
Loi
Par
le vendredi 29 septembre 2017 à 08:30
Xavier Berne

Si certains ministères se sont officiellement dotés d’un « administrateur des données », cette nouvelle fonction demeure encore assez hétérogène et parfois informelle. L’Administrateur général des données, Henri Verdier, entend ainsi demander au Premier ministre d'instaurer un réseau plus clairement défini.

Ils sont parfois appelés « superviseur général des données », « administratrice des données » ou « administrateur général des données »... Ces agents de l’État exercent leurs fonctions de manière bien souvent informelle, et dans certains cas en complément à d’autres missions. Mais tous ont un point en commun : ils servent de relais, au sein des ministères ou directions auxquels ils appartiennent, à l’Administrateur général des données, Henri Verdier.

Avec pour objectif de participer à une meilleure ouverture des données que leurs administrations respectives détiennent, ainsi qu’à une plus grande valorisation de celles-ci. Cela peut aller de l’emblématique ouverture du code source du logiciel de calcul de l’impôt sur le revenu à d’autres projets de réutilisation plus concrets pour le grand public, à l’image du futur portail relatif aux données de transport « transport.data.gouv.fr ».

Un réseau qui se constitue progressivement

Lisez la suite : 77 % de ce contenu reste à découvrir

Seuls nos abonnés peuvent lire l'intégralité de cet article.


chargement
Chargement des commentaires...