Bandes-annonces : du Jeune Karl Marx à The Punisher, des drames et de l'action à la pelle

Vivement le crossover entre Petit Spirou et 1922 12
Accès libre
image dediée
Cinéma
Par
le mardi 26 septembre 2017 à 18:45
Sébastien Gavois

Cette semaine, le septième art revient sur la jeunesse de Karl Marx, Jeannette Walls et le Petit Spirou. De très nombreuses bandes-annonces ont été mises en ligne avec, pêle-mêle : Le Crime de l'Orient ExpressRed SparrowLe Labyrinthe : le Remède MortelThe Secret ManThe Passenger, The Punisher et bien d'autres.

Le château de Verre de Jeannette Walls, le manifeste de Karl Marx

Le château de Verre est une adaptation du roman de Jeannette Walls. L'histoire retrace l'enfance pas comme les autres de cette chroniqueuse mondaine. « Élevée par un père charismatique, inventeur loufoque qui promet à ses enfants de leur construire un château de verre, mais qui reste hanté par ses propres démons, et une mère artiste fantasque et irresponsable, elle a dû, depuis son plus jeune âge, prendre en charge ses frères et sœurs pour permettre à sa famille dysfonctionnelle de ne pas se perdre totalement ». Le film obtient 7,2 sur 10 sur IMDb (Metascore de 56 sur 100) et 6,1 sur 10 sur Sens Critique.

Le nouveau film du réalisateur Raoul Peck (nominé aux Oscars pour son documentaire Je ne suis pas votre nègre) sortira demain dans les salles : Le Jeune Karl Marx. Comme son nom l'indique, ce drame retrace la jeunesse de cet historien, journaliste, philosophe, économiste, sociologue, etc. Victime de censure en Allemagne, il s'exile à Paris où il rencontre Friedrich Engels. « Entre parties d'échecs endiablées, nuits d'ivresse et débats passionnés, ils rédigent fiévreusement ce qui deviendra la “bible” des révoltes ouvrières en Europe : “Le manifeste du Parti Communiste”, publié en 1848, une œuvre révolutionnaire sans précédent ». Les moyennes sont de 6,8 sur 10 chez IMDb avec un Metascore de 62 sur 100, contre 5,7 sur 10 chez SensCritique.

Le Petit Spirou et Al Gore reviennent sur grand écran

Après les adaptations au cinéma de Boule et Bill, c'est au tour du Petit Spirou de subir le même sort. Alors que son destin professionnel semble tracé – il sera groom, une tradition qui se perpétue de génération en génération – il compte bien profiter de ses derniers instants avec ses copains et Suzette, pour vivre de nouvelles aventures. Sacha Pinault incarne le Petit Spirou, accompagné d'une ribambelle d'acteurs de renom : Pierre Richard (Grand Papy), François Damiens (Monsieur Mégot), Gwendolyn Gourvenec (Mademoiselle Chiffre), Natacha Régnier (sa maman) et Philippe Katerine (Langélusse).

Enfin, terminons par le documentaire Une suite qui dérange : le temps de l'action. Il arrive 10 ans après le premier volet : Une vérité qui dérange. On suit l’ex vice-président Al Gore poursuivant « infatigablement son combat en voyageant autour du monde pour former une armée de défenseurs du climat et exercer son influence sur la politique climatique internationale ».

De Pitch Perfect 3 à Red Sparrow, les filles passent à l'action

Universal Pictures a mis en ligne plusieurs bandes-annonces au cours des derniers jours : Pitch Perfect 3 avec les Bellas bien évidemment (le 27 décembre au cinéma) et Daddy Cool (le 1er novembre) avec Vincent Elbaz (40 ans, immature et... nounou) aux côtés de Laurence Arné (qui souhaite fonder une famille).

Semaine également chargée pour la 20th Century Fox. Le groupe a mis en ligne une vidéo pour Red Sparrow : « Une jeune ballerine, dont la carrière est brisée nette après une chute, est recrutée contre sa volonté par les services secrets russes. Entraînée à utiliser ses charmes et son corps comme des armes, elle découvre l’ampleur de son nouveau pouvoir et devient rapidement l’un de leurs meilleurs agents ». Il faudra attendre mars 2018 pour qu'il sorte dans les salles. 

Deux manières d'enquêter bien différentes entre les Kingsman et Hercule Poirot

Le 13 décembre, Le Crime de l'Orient express revient pour de nouvelles aventures. 13 passagers sont suspects lors d'un meurtre dans un train et, bien évidemment, Hercule Poirot mène l'enquête. Au cinéma le 13 décembre. Deux mois plus tard, Thomas partira en quête d'un remède contre le virus mortel la Braise dans Le Labyrinthe : le Remède Mortel, le troisième volet de la saga.

Dans deux semaines, Eggsy (Taron Egerton) reprendra du service dans Kingsman : le Cercle d'Or. Contre toute attente, Galahad (Colin Firth) sera également de la partie. Les deux agents secrets vont s'allier avec les Statesman des États-Unis afin de combattre un ennemi toujours plus redoutable.

Metropolitan Film n'est pas en reste avec Wonder. Elle retrace l'histoire d’August Pullman, un petit garçon né avec une malformation du visage qui l’a empêché d’aller normalement à l’école, du moins jusqu'à son CM2. Au cinéma le 20 décembre. Dans Le musée des merveilles (adapté par Brian Selznick, d'après son propre roman Wonderstruck), nous suivons les aventures de deux enfants à deux époques différentes : « Ben rêve du père qu'il n'a jamais connu, tandis que Rose, isolée par sa surdité, se passionne pour la carrière d'une mystérieuse actrice ».

Du watergate à Downsizing

Chez Paramount Pictures, c'est The Secret Man qui est à l'honneur. L'histoire s'intéresse à William Mark Felt : « Agent spécial devenu numéro deux du FBI, Mark Felt (Liam Neeson) enquête sur une affaire qui pourrait coûter son poste au Président des États-Unis. La Maison-Blanche et le directeur des services secrets cherchent à enterrer l’enquête. Mark Felt, malgré les pressions énormes du pouvoir, choisit de poursuivre son investigation pour faire éclater la vérité ». Cette histoire, on la connait aussi sous le nom du scandale du watergate, qui conduira à la démission du président Nixon. Dans les salles obscures le 1er novembre.

The Secret Man

Le studio a également mis en ligne plusieurs vidéos pour Downsizing avec Matt Damon. Afin d'améliorer leur vie (et lutter contre la surpopulation), des scientifiques proposent à des personnes de réduire leur taille à quelques centimètres seulement, tandis que leurs économies suivent le chemin inverse, leur permettant en théorie d'être à l'abri du besoin jusqu'à la fin de leur jour.

Le 23 mars 2018, Isle of Dogs sortira dans les salles de cinéma. Il s'agit du prochain film d'animation de Wes Anderson (Fantastic Mr. Fox, The Grand Budapest Hotel). Un jeune garçon de 12 ans va partir à la recherche de son chien, exilé sur Trash Island. 

Jumanji 2, un court métrage Blade Runner

D'une jungle à l'autre, Sony dévoile un peu plus Jumanji : Bienvenue dans la Jungle. Cette fois-ci, il n'est pas question d'un jeu de plateau, mais d'un jeu vidéo sur ordinateur... et ce n'est pas la seule différence avec l'original. Rendez-vous le 20 décembre pour voir ce qu'il en est exactement.

Toujours dans les suites chez Sony, Blade Runner Black Out 2022 se dévoile. Il s'agit d'un film d'animation qui se déroule juste après l'histoire originale de Blade Runner et avant Blade Runner 2049. Il se charge de faire le lien entre les deux, au même titre que d'autres courts métrages comme 2036: Nexus Dawn et 2048: Nowhere to Run. Black Out 2022 est disponible à partir d'aujourd'hui (et en exclusivité) sur Crunchyroll.

Entre Liam Neeson et Punisher, c'est distribution de baffes assurées (et plus si affinité)

Toujours avec de l'action, The Punisher se dévoile sur Netflix. L'histoire, nous la connaissons déjà : « Après avoir vengé la mort de sa femme et ses enfants, Frank Castle découvre un complot qui dépasse de loin tous les méfaits de la pègre new-yorkaise ». La première saison sera disponible en 2017, sans plus de détails pour le moment.

Punisher

Même dans un train de banlieue, Liam Neeson ne peut pas rester tranquille plus de 2 minutes. Dans The Passenger, il incarne Michael MacCauley qui rentre chez lui : « Mais aujourd’hui, son trajet quotidien va prendre une tout autre tournure. Après avoir reçu l’appel d’un mystérieux inconnu, il est forcé d’identifier un passager caché dans le train, avant le dernier arrêt. Alors qu’il se bat contre la montre pour résoudre cette énigme, il se retrouve pris dans un terrible engrenage. Une conspiration qui devient une question de vie ou de mort, pour lui ainsi que pour tous les autres passagers ! » Bref il y aura de l'action et de la distribution de mandales pour tout le monde. Au cinéma le 24 janvier.

Les relations familiales peuvent parfois être compliquées...

Décidément inspiré par les histoires morbides, Netflix présente aussi 1922. « Dans ce film inspiré d'un livre de Stephen King, un fermier confesse par écrit le meurtre de sa femme, première mort d'une série d'un conte macabre ». Dénouement de l'histoire le 20 octobre.

La plateforme présente aussi The Meyerowitz Stories : un « drame familial plein d'esprit, trois enfants déjà grands et leur père, un artiste new-yorkais grincheux, tentent de démêler leurs relations compliquées ». En ligne dès le 13 octobre. Pour rappel, les deux premiers épisodes de Star Trek Discovery sont disponibles depuis peu... avec une version sous-titrée en Klingon.

Comme toujours, n'hésitez pas à nous signaler les films qui vous intéressent via les commentaires ou bien sur ce sujet dédié aux critiques cinéma de notre forum.


chargement
Chargement des commentaires...