Netgear nous détaille les évolutions à venir pour sa gamme de Wi-Fi unifié Orbi

Décentralisation et RJ45 au programme 46
Accès libre
image dediée
Réseau
Par
le mardi 19 septembre 2017 à 14:14
David Legrand

Après une première série de mises à jour de ses firmware et de l'application dédiée à la gamme Orbi, Netgear prépare une autre salve de nouveautés d'ici la fin de l'année. Nous avons eu l'occasion d'en apprendre un peu plus sur les plans de la marque en la matière.

Le mois dernier, nous avions évoqué les dernières évolutions de la gamme Orbi de Netgear et nous étions interrogés sur la suite des évènements. Pour rappel, il s'agit ici d'un ensemble de produits qui vise à proposer un réseau Wi-Fi unifié (un seul SSID) à travers un routeur et un ensemble de satellites, de manière relativement simple.

L'idée est donc d'aider à couvrir des surface importantes ou complexes pour un réseau sans fil, sans avoir à passer constamment d'un routeur à un répéteur : une maison, un appartement à plusieurs étages ou une organisation de pièces alambiquée, etc. Le tout en offrant des débits importants, puisque le Wi-Fi 802.11ac permet autorise 867 Mb/s théoriques sur la bande des 5 GHz.

La gamme Orbi fait ainsi face à Google Wi-Fi, mais aussi à Linksys et ses Velop, TP-Link et ses Deco ou encore UniFi. Des produits que l'on trouve en général à partir de 100 euros pour un élément simple, et jusqu'à plus de 500 euros pour des modèles orientés vers le marché professionnel. Mais la majorité des packs se composent d'un routeur et d'un satellite aux alentours de 250 euros à 320 euros.

Netgear Orbi

Derrière la performance, la question des fonctionnalités et des applications

Outre les qualités techniques et les performances de chaque solution, se pose une question qui était jusqu'à il y a peu assez secondaire dans le monde du réseau : l'ergonomie des applications et leur capacité à proposer une multitude de services, aussi bien dans une interface web complète que via un smartphone.

Ces produits se destinant à « M. et Mme tout le monde », ils se doivent d'être simples à utiliser en plus d'être complets, sécurisés et efficaces. Si Google a livré un bel exemple avec l'application de gestion de son routeur Wi-Fi, les autres constructeurs spécialisés dans le domaine ne sont pas en reste, et veulent montrer qu'ils savent s'adapter.

Le firmware 2.0 arrive bientôt

Comme nous l'avions évoqué le mois dernier, Netgear a déjà fait évoluer son application mobile après avoir peaufiné ses firmwares. Nous avons néanmoins cherché à en savoir plus concernant les plans de la marque pour les semaines et mois à venir, alors que de nombreuses rumeurs évoquaient l'arrivée prochaine du daisy chaining et de l'Ethernet Backhaul.

Ces deux points nous ont été confirmés. Une première mise à jour majeure devrait bientôt être mise en ligne avec la série 2.0 des firmwares de la gamme. Celle-ci apportera notamment le daisy chaining, qui permet à différents éléments du réseau de communiquer entre eux de manière décentralisée.

Jusqu'à maintenant, les satellites échangent directement avec le routeur, ce qui implique de le positionner de manière centrale. Une exigence qu'il n'est pas toujours aisé de satisfaire en fonction de la configuration de la zone à couvrir et la position de l'arrivée de la connexion Internet.

On aura aussi droit à la configuration de VLAN, à une mise à jour automatisée la première nuit après l'installation, la possibilité de faire expirer le réseau invité, un affichage de la topologie du réseau avec plus de détails sur les éléments qui le composent. On pourra aussi savoir quel appareil est connecté au routeur ou à un satellite, et de quelle manière.

Firmware 2.1 : connectez des éléments Orbi via un câble réseau

Plus tard (avant la fin de l'année si tout va bien) le firmware 2.1 apportera une autre nouveauté attendue : l'Ethernet Backhaul. Ici, l'idée est de permettre aux éléments d'un réseau Orbi d'être reliés directement par un câble réseau, ce qui n'est pas possible actuellement. Une manière efficace de connecter des pièces ou des zones où la liaison est trop complexe, notamment entre deux étages ou lorsque des murs posent trop de problèmes.

Le statut de cette connexion sera affiché avec la qualité du signal. Un nouveau dispositif de contrôle parental sera également ajouté, tout comme la possibilité d'automatiser les mises à jour (notamment pour les correctifs de sécurité).

Applications mobiles : des évolutions en douceur

Du côté des applications mobiles, qui ont déjà eu droit à de nombreuses améliorations cet été, il ne devrait pas y avoir de profond chamboulement. Ainsi, on attend l'arrivée de la traduction française avant la fin de l'année, ce qui sera bienvenue pour ceux qui ne sont pas toujours à l'aise avec l'anglais. La possibilité de mettre à jour le firmware sera aussi intégrée.

On s'attend bien entendu à des adaptations permettant de suivre les évolutions au niveau des firmwares, mais nous n'avons pour le moment pas pu avoir plus de détails sur ce point. Tout dépendra sans doute de l'avancement réel des différents projets par rapport à la feuille de route telle qu'elle est pensée actuellement.

Le monde du réseau s'ouvre un peu plus

On voit que Netgear continue de suivre avec attention sa gamme Orbi, lancée il y a maintenant plus d'un an. Outre l'arrivée de nouveaux modèles (packs de trois éléments, gamme Pro), le logiciel semble avoir une place aussi importante, le constructeur acceptant désormais de communiquer de manière détaillée sur les évolutions attendues.

Un changement bienvenu dans le monde du réseau, souvent perçu comme un domaine réservé aux experts où seuls les changelog comptent. Surtout en France où le besoin de routeurs est limité par la fourniture systématiques d'une box par les fournisseurs d'accès, ce qui réduit d'autant la percée de nouvelles normes Wi-Fi (notamment le 802.11ac @ 867 Mb/s) ou de solutions comme l'unification des SSID, plutôt que l'utilisation de répéteurs en général assez peu efficaces.


chargement
Chargement des commentaires...