Avec Intelligent Delivery, Microsoft veut réduire l'espace occupé par les jeux Xbox

C'était ça ou des HDD de 4 To en standard 32
Accès libre
image dediée
Consoles
Par
le vendredi 15 septembre 2017 à 09:32
Kevin Hottot

Microsoft est en train de préparer une nouvelle méthode de distribution et d'installation des jeux sur Xbox One. Son objectif : réduire drastiquement la taille des fichiers à télécharger et installer, alors qu'elle connait une inflation galopante depuis quelques années. 

Si vous disposez d'une console de dernière génération, vous savez sans doute à quel point la taille des jeux sur console a augmenté dernièrement. Si réclamer 50 Go était une exception il y a encore quelques années, ce chiffre devient de plus en plus commun. Avec le lancement l'an dernier de la PS4 Pro et cette année de la Xbox One X, la définition des textures devrait franchir un nouveau palier, tout comme leur taille. 

Microsoft et Sony ont prévu quelques fonctionnalités pour tenter de limiter cette inflation, ou tout du moins de ne pas l'appliquer à tout le monde. Ainsi, sur PlayStation 4 comme sur Xbox One, seuls les possesseurs du modèle le plus haut de gamme pourront rapatrier les textures en très haute définition sur leur console. Problème, cela ne résout pas la question de la place prise par les jeux en version standard. 

Intelligent Delivery, ou comment réduire les jeux en petits bouts

Microsoft a donc décidé d'aller un peu plus loin. Comme le révèle Digital Foundry, l'éditeur travaille en interne sur un système appelé Intelligent Delivery, qui a été présenté aux développeurs lors de la dernière XFest un peu plus tôt cette année. 

L'idée de base est de découper les jeux en plusieurs blocs, et d'attacher un ou plusieurs tags à chacun d'eux. Pour prendre un exemple concret, sur un jeu comme FIFA, EA Sports pourrait ainsi faire en sorte qu'une console française ne rapatrie que les fichiers audio en français et fasse l'impasse sur l'ensemble des autres langues. Quand on sait que ces fichiers sont souvent laissés dans des formats non compressés pour limiter les calculs côté processeur, le gain de place potentiel peut être spectaculaire. 

D'autres gains pourraient être observés pour les possesseurs de Xbox One X. Pour eux, une fois les textures en très haute définition récupérées, les anciennes n'ont plus aucun intérêt et peuvent donc être détruites sans regrets. Une manœuvre qui trouverait un certain intérêt auprès de ceux qui stockent leurs jeux sur un disque dur externe et décident de remplacer leur vielle Xbox par un modèle plus performant. 

La porte ouverte à des jeux sur plusieurs disques

Ceux qui ont connu la première PlayStation se rappellent certainement que certains jeux, notamment les RPG, étaient parfois présentés sur plusieurs disques et réclamaient en fonction de la progression du joueur d'insérer telle ou telle galette dans la console. 

La Xbox One compte embrasser le principe des jeux sur plusieurs disques, avec une limite technique fixé à 15, mais Microsoft souhaiterait que les studios s'en tiennent à un maximum de 2 galettes, hors exceptions. Ce qui à raison de 50 Go maximum par Blu-ray devrait tout de même laisser une latitude plus que suffisante aux développeurs. 

Dans le cas de la console américaine, il ne devrait toutefois pas être question de basculer du premier au second disque de façon régulière. L'idée est plutôt de se servir des disques additionnels pour l'installation des titres sur la console, et de n'utiliser que le premier pour jouer, celui-ci faisant office de support physique pour la licence du jeu. 

Il reste maintenant à espérer que les studios et éditeurs basculeront rapidement vers Intelligent Delivery, ce afin de limiter l'espace disque requis pour leurs prochains jeux. L'avantage serait double. Pour les consommateurs disposant d'un modèle 500 Go, le besoin d'un disque dur externe se ferait moins sentir. Pour Microsoft, il n'y aurait peut-être plus besoin de maintenir certaines références de sa console sur le marché, notamment celles proposant 2 To de stockage.


chargement
Chargement des commentaires...