Numworks : on a testé la « calculatrice réinventée », tient-elle ses promesses ?

Une calculatrice pour bidouilleurs 81
image dediée
Accessoires TEST
Par
le vendredi 17 novembre 2017 à 16:30
Sébastien Gavois

Les fonctionnalités de la calculatrice open source et open hardware de Numworks sont-elles à la hauteur de ses prétentions ? Les « bugs » et manques ont-ils été corrigés rapidement ? Deux mois après avoir acheté notre exemplaire, voici notre bilan, accompagné de plusieurs témoignages de professionnels du secteur.

Juste avant la rentrée des classes 2017, Numworks dévoilait sa « calculatrice réinventée », développée en France, misant sur l'open hardware (les plans et schémas sont disponibles) et l'open source avec une licence Creative Commons BY-NC-ND. Celle-ci soulève d'ailleurs des débats en raison du « ND » pour NoDerivatives (nous y reviendrons).

Si nous avions à l'époque fait un premier tour théorique du projet, nous avons décidé de passer à la pratique avec une prise en mains sur une longue période afin de suivre les évolutions logicielles d'Epsilon, le système d'exploitation au cœur de cette calculatrice. Et si dans l'ensemble, l'appareil est agréable à prendre en main et à utiliser, nous avons tout de même relevé plusieurs comportements étranges.

Nous en avons profité pour interroger des professionnels du secteur, notamment des professeurs de mathématiques, et avons à nouveau échangé avec Romain Goyet, afin qu'il nous apporte certaines précisions.

Déballage et première prise en main

Lisez la suite : 95 % de ce contenu reste à découvrir

Seuls nos abonnés peuvent lire l'intégralité de cet article.


chargement
Chargement des commentaires...