Samsung : jusqu'à 200 000 dollars pour une faille sur des terminaux mobiles

À condition qu’ils soient récents 19
image dediée
Crédits : Zoonar RF/iStock/ThinStock
Sécurité
Par
le mardi 12 septembre 2017 à 12:12
Vincent Hermann

Samsung vient de lancer un programme de chasse aux bugs. Le constructeur est la dernière grande entreprise en date à récompenser financièrement les découvertes de failles. Un signe évident des temps, la sécurité informatique étant devenue un enjeu crucial.

Exploiter une faille de sécurité est un objectif pour de nombreux acteurs. On pense évidemment aux pirates, mais les agences de renseignement, les forces de l’ordre et même l’armée recherchent activement des brèches, si possible de type 0-day (aucun correctif au moment de l’exploitation). Trouver de telles portes est même une activité commerciale pour des entreprises comme Zerodium, capable d’offrir jusqu’à 1,5 million de dollars.

La plupart des grands acteurs du monde informatique – Apple, Google, Microsoft… - proposent tous des programmes de chasse aux bugs. L’idée est simple : récompenser par des sommes plus ou moins importantes les chercheurs qui fournissent des rapports sur des problèmes de sécurité. Samsung, plus gros vendeur mondial de smartphones, les rejoint en voulant frapper fort.

De 200 à 200 000 dollars selon la gravité

Lisez la suite : 77 % de ce contenu reste à découvrir

Seuls nos abonnés peuvent lire l'intégralité de cet article.


chargement
Chargement des commentaires...