Facebook condamné à 1,2 million d’euros d'amende par la CNIL espagnole

Una décision qué fera datos 23
image dediée
Justice
Par
le lundi 11 septembre 2017 à 15:59
Marc Rees

Facebook a été condamné à 1,2 million d’euros d’amende par la CNIL espagnole. La décision, tombée aujourd’hui, constate plusieurs violations à la Ley Orgánica de Proteción de Datos (LOPD).

Au travers d’une longue décision, l'Agence Espagnole de Protection de données, équivalente de notre CNIL, vient de sanctionner Facebook d’une amende administrative de 1,2 million d’euros, somme divisée en trois montants (300 000, 600 000 et 300 000) selon la gravité des dispositions légales violées.

Avec une enquête débutée en mars 2016, plusieurs défaillances ont attiré les foudres de l’autorité de contrôle. Facebook se voit reprocher d’avoir collecté et traité des données telles l’opinion, les croyances religieuses, l’idéologie, le sexe, etc., sans informer clairement l’utilisateur sur les finalités. Pire, certaines de ces données sensibles ont fait l’objet d’une exploitation publicitaire, ce qui est considéré comme une infraction très grave à la législation en vigueur.

Politique de cookie

Lisez la suite : 75 % de ce contenu reste à découvrir

Seuls nos abonnés peuvent lire l'intégralité de cet article.


chargement
Chargement des commentaires...