APFS : Apple détaille les aspects pratiques de son système de fichiers

L'exception Boot Camp 47
Accès libre
image dediée
OS
Vincent Hermann

Apple a publié récemment une note informant les utilisateurs et administrateurs de l’arrivée prochaine d’APFS dans macOS High Sierra. Le nouveau système de fichiers sera obligatoire pour les SSD, mais restera optionnel pour les autres disques. La firme fait également le point sur certains aspects pratiques.

APFS, pour Apple File System, est déjà présent sur l’ensemble des appareils mobiles disposant d’iOS 10.3. Une transition depuis HFS+ menée de façon transparente, iOS ne laissant pas accès au système de fichiers (du moins pour l’instant). Une manière aussi pour l’entreprise de diffuser APFS de manière limitée, avant de s’attaquer à un plus gros morceau.

Une migration obligatoire pour les SSD

La prochaine mouture de macOS, High Sierra, migrera automatiquement vers APFS un certain nombre de machines. Comme indiqué dans une note publiée par l’entreprise, la transition sera active par défaut sur les ordinateurs disposant d’un SSD. Il est clairement précisé qu’il sera impossible de refuser cette migration. Une différence par rapport à l’installation des bêtas de High Sierra qui affichent bien une case, cochée par défaut. Pour les disques durs classiques et Fusion, pas de migration automatique, mais l’utilisateur pourra quand même cocher la case.

Question compatibilité, Apple précise qu'un Mac formaté en APFS pourra lire et écrire sur des partitions formatées en HFS+. Un point important bien sûr pour continuer à travailler avec des unités de stockage externes ou d’autres Mac en réseau. L’inverse est également vrai : un Mac en HFS+ peut lire et écrire sur un disque APFS, à condition que la mise à jour 10.12.6 de Sierra soit installée. Évidemment, les volumes en APFS peuvent se lire et écrire entre eux.

Fonctionnalités : quelques cas spécifiques à connaître

Qu’en est-il d’autres fonctionnalités de macOS liées au système de fichiers ? Dans la plupart des cas, aucune action ne sera requise. Les volumes chiffrés en FileVault seront ainsi migrés. Même situation pour Time Machine : les points de sauvegarde sont préservés et l’utilisateur peut toujours restaurer ses anciennes données, y compris si elles se trouvent sur un disque externe formaté en HFS+. Il ne devrait pas y avoir a priori de problème avec l’ensemble des bornes Time Capsule.

Seules deux fonctions peuvent comporter des cas spécifiques. Boot Camp, qui permet d’installer nativement Windows sur un Mac, ne pourra pas écrire sur des volumes en APFS, une limitation qui risque d’ennuyer certains utilisateurs. Par ailleurs, si le volume Boot Camp dépasse les 3 To et se situe sur un disque Fusion, la migration vers APFS ne sera pas possible. L’autre éventuel souci se situe sur les partages réseau : une fois que le disque est en APFS, ses données ne peuvent être partagées qu’en NFS ou SMB. AFP n’est plus pris en charge.

On peut donner quelques exemples :

  • Un Mac sous High Sierra peut lire et écrire sur n’importe quel disque en APFS ou HFS+
  • Un Mac sous Sierra peut lire une clé USB en APFS si la mise à jour 10.12.6 est installée
  • Un Windows installé en Boot Camp ne peut ni lire ni écrire sur une partition en APFS

Une arrivée désormais proche

Dans la grande majorité des cas, la migration vers APFS sera invisible pour l’utilisateur. Apple ne les rappelle pas dans sa note, mais le système de fichiers offre certains avantages pour les SSD, puisqu’il est conçu pour ces disques. Les performances doivent donc être meilleures, notamment dans les opérations de copie et de déplacement. Il doit permettre une gestion plus souple du chiffrement et pose une base nettement plus moderne pour la sauvegarde. APFS est par ailleurs un système de fichiers 64 bits gérant des heures à la nanoseconde près.

Précisons enfin que l’arrivée de cette note n’est pas un hasard, puisque la sortie de High Sierra, alias macOS 10.13, se rapproche à grands pas. Apple devrait bientôt communiquer sur sa conférence annuelle de rentrée, qui devrait voir les présentations des iPhone 7s et 8, ainsi que le lancement des nouvelles plateformes. Le nouveau macOS sera ainsi accompagné par iOS 11, tvOS 11 et watchOS 4.


chargement
Chargement des commentaires...