Revente de billets sur Internet : un sénateur réclame un nouveau tour de vis

He's got a ticket to ride 51
image dediée
Crédits : gilaxia/iStock
Loi
Par
le jeudi 24 août 2017 à 14:45
Xavier Berne

En dépit de l’arsenal législatif visant les revendeurs de places de concerts, de spectacles ou d’événements sportifs, les abus sont encore monnaie courante sur Internet. C'est armé de cette affirmation en guise de constat qu'un sénateur exhorte la nouvelle ministre de la Culture à agir.

Alors que certains artistes ou groupes jouent à guichets fermés, à l’image de la récente tournée des Insus (les ex-Téléphone), la combine peut être tentante : acheter des places au tarif normal pour les revendre plus chères aux malheureux qui n’auront pas réussi à obtenir leur précieux sésame... Si cette ruse ne date pas d’aujourd’hui, elle a pris une dimension nouvelle avec Internet. Certains sites se sont en effet spécialisés dans la revente de billets, favorisant ainsi les dérives à grande échelle.

À en croire le sénateur Jean-Pierre Grand, cette pratique serait aujourd’hui « de plus en plus répandue ». Au travers d’une question écrite parue jeudi 24 août au Journal officiel, l’élu Les Républicains dénonce en ce sens les abus de certains, qui créent de véritables « marchés parallèles ayant pour effet d'augmenter la demande de façon artificielle ».

Un arsenal inefficace ?

Lisez la suite : 75 % de ce contenu reste à découvrir

Seuls nos abonnés peuvent lire l'intégralité de cet article.


chargement
Chargement des commentaires...