Age of Empires 4, Blizzard, Electronic Arts : le résumé des conférences de la Gamescom

Vous aimez les corgis ? 33
Accès libre
image dediée
Jeux video GAMESCOM
Par
le mardi 22 août 2017 à 15:00
Kevin Hottot

Hier soir, trois éditeurs ont tenu des conférences, plus ou moins longues et plus ou moins remplies, à l'occasion de la Gamescom. Voici ce qu'il fallait en retenir.

La Gamescom est un salon au positionnement de plus en plus compliqué. Tenu deux mois après l'E3, il en est trop proche pour permettre aux éditeurs d'amener des nouvelles fraîches dans leurs bagages. Le mois d'août est également peu propice aux grandes annonces en raison des vacances, sans compter qu'il est parfois trop tôt pour battre le rappel pour des titres dont le lancement est souvent prévu entre fin octobre et début décembre, afin de profiter des fêtes de fin d'année.

Ajoutez à cela la tendance de certains éditeurs comme Blizzard à tenir leurs propres conventions un peu plus tard dans l'année, et l'on obtient un cocktail insipide, faisant que la grand-messe allemande perd chaque année un peu plus de sa superbe. Reste un paquet d'annonces sur les jeux existants, d'Overwatch à Battlefield 1, pour contenter les fidèles.

Blizzard : un amuse-gueule en attendant le gros morceau

L'éditeur tenant à garder cette année ses plus grosses cartouches pour la onzième édition de la Blizzcon, qui se tiendra les 3 et 4 novembre (en pleine Paris Games Week...), la moisson d'annonces d'hier était, comme prévu, plutôt pauvre. En effet, la diffusion d'hier devait être un simple avant-goût de la « Cérémonie de présentation » prévue ce mercredi à 18 heures, devant durer environ 1h15. 

En attendant, il a fallu se contenter de quelques bribes d'informations. Du côté de World of Warcraft, il a été rapidement question du déploiement prochain du patch 7.3, qui devrait, sauf surprise de dernière minute, être la dernière mise à jour majeure du titre avant le lancement de sa prochaine extension. 

Pour Overwatch, c'est l'arrivée d'une nouvelle carte, Junkertown, qu'il fallait retenir. Elle prend place dans une sorte de bidonville situé au cœur de l'outback australien, où Chacal et Chopper semblent avoir élu domicile. Ce sont d'ailleurs ces deux personnages qui présentent la carte dans le dernier court-métrage animé de Blizzard.    

Concernant Starcraft II, l'accent a été mis sur l'arrivée d'un nouveau commandant pour le mode coopératif du jeu : Dehaka. Sa particularité tient à sa capacité d'absorber une unité ennemie pour en acquérir les compétences ou bien de récupérer leur essence pour les alimenter. Sur Heroes of the Storm, la principale nouvelle semble être l'ajout d'un nouveau héros : Kel'Thuzad, que les amateurs de World of Warcraft se souviendront avoir combattu à Naxxramas. 

Pour Hearthstone, les nouvelles se résument à battre le rappel sur les derniers éléments sortis, à savoir l'extension Chevaliers du Trône de Glace, qui contient notamment des missions solo accessibles gratuitement. Les fans de Diablo III n'ont quant à eux rien eu à se mettre sous la dent.

Electronic Arts : était-ce le replay de la conférence EA Play ?

Chez Electronic Arts, la Gamescom n'était rien de plus qu'une redite de l'E3 (pardon, de l'EA Play), avec deux mois de retard et un public européen. La bonne nouvelle, c'est que l'éditeur nous a épargné de nouveaux segments de quinze minutes sur Madden ou FIFA 18. Pour ce dernier, la présence s'est d'ailleurs résumée à une courte bande-annonce n'apportant aucune nouveauté. La mauvaise, c'est qu'on y a eu le droit pour Star Wars Battlefront II, Need For Speed Payback et Battlefield 1, le tout saupoudré de moments de gêne absolue devant Les Sims 4. 

Pour Battlefront II, l'accent a été mis sur une longue démonstration de gameplay pour le mode Assaut des chasseurs, en clair, sur du combat spatial, une fonctionnalité réclamée par les adeptes du volet précédent. Plusieurs cartes prenant place dans les environs d'autant de planètes sont prévues ainsi que diverses classes de vaisseaux, chacun avec ses avantages et inconvénients en termes de maniabilité, de résistance ou de puissance de feu. Le lancement de Star Wars Battlefront II est prévu pour le 17 novembre.

Need for berline allemande de 600 chevaux

Du côté de Need For Speed Payback, rapidement évoqué à l'E3, on espérait apprendre hier soir davantage d'informations sur le titre. C'est loupé. Au lieu de cela, nous avons appris que la BMW M5 modèle 2018 ferait son apparition dans le jeu, et celle-ci a été mise en avant dans un clip vidéo qui ressemble à l'idée que l'on se ferait d'un mash-up entre une publicité pour BMW et un épisode d'Alerte Cobra. 

La berline allemande a même eu droit à son communiqué de presse dédié, envoyé par Electronic Arts, car il s'agissait de sa première apparition officielle. Se retrouver face à un éditeur de jeux vidéo vantant la consommation et commentant le niveau des rejets en CO2 d'une voiture est assez déconcertant... à se demander si le titre n'a finalement pas d'autre objectif que d'être une vitrine publicitaire pour BMW, ce qui expliquerait le peu de mise en avant de son gameplay. Un comble pour un jeu devant sortir le 10 novembre prochain.

Vous aimez les animaux ? Les Sims aussi

Pour Les Sims 4, la principale annonce se trouve être l'arrivée d'une nouvelle extension, sobrement baptisée Chiens et Chats, dont l'intérêt est parfaitement décrit par son titre. Les joueurs pourront donc recréer leur bête à poils préférée dans le jeu, lui apprendre à donner la patte ou à chercher le bâton, et pourquoi pas lancer leur avatar dans une carrière de vétérinaire. 

Les Sims 4 Chiens et chatsLes Sims 4 Chiens et chats

Il sera également possible de déguiser ses animaux afin de heu... « peaufiner leur style », une nouveauté dans la série, et chaque toutou ou matou pourra développer ses propres traits de caractères, et se lier d'amitié avec les humains et animaux du voisinage. Enfin, une nouvelle zone, Brindleton Bay sera ajoutée au titre pour permettre aux Sims d'aller jouer à la balle avec leur compagnon à poils. Le lancement de cette extension est lui aussi prévu pour le 10 novembre.

Battlefield 1 déroule sa roadmap de DLC

Electronic Arts ne compte pas laisser tomber de sitôt Battlefield 1 et ses 22 millions de « joueurs actifs », un chiffre qui pourrait encore grimper un peu plus haut depuis l'intégration du titre aux bouquets EA Access et Origin Access cet été. À moins que Call of Duty WWII ne vienne drainer une partie du public.

Quoi qu'il en soit, plusieurs améliorations sont prévues pour le titre, à commencer par un nouveau mode « compétitif » (le nouveau mot tendance pour ne pas dire e-sport), baptisé Incursions. Peu de détails ont été donnés à son sujet, sa conception en étant aux balbutiements, mais une première alpha fermée doit démarrer en septembre.

Battlefield 1 DLC Roadmap

Le prochain DLC payant, In the Name of the Tsar, est lui aussi prévu pour le mois prochain, mais les joueurs ayant souscrit au pass premium peuvent déjà en avoir un avant-goût en essayant la carte Lupkov Pass. Les prochains ajouts sont attendus en octobre puis en novembre, avec deux mises à jour gratuites, puis en décembre et début 2018 avec deux DLC payants. Pour ceux qui voudraient prendre le train en marche, EA propose dès aujourd'hui l'édition Revolution de Battlefield 1, qui comprend le jeu de base et le season pass pour 59,99 euros.

Age of Empires : la bande annonce du néant

Chez Microsoft, la deuxième conférence de la semaine se focalisait sur la saga Age of Empires, l'occasion d'annoncer la date de lancement d'Age of Empires Definitive Edition. Il s'agit du 19 octobre prochain.... sous Windows 10 uniquement. Principal ajout de ce dépoussiérage du premier volet de la série : une interface revue, un pathfinding amélioré et des graphismes un peu plus agréables à l'œil.

L'annonce la plus relayée, aussi vide soit elle, reste néanmoins celle d'Age of Empires 4. Microsoft affirme travailler sur un nouvel épisode de la saga, mais n'était pas en mesure de montrer autre chose que des artworks génériques accompagnés d'une voix-off. Sans le logo du jeu au début de la vidéo, l'annonce aurait presque pu passer pour celle d'un pack regroupant l'ensemble de la saga Total War.

.


chargement
Chargement des commentaires...