XH110G : Shuttle place un port PCIe x16 3.0 et un socket LGA 1151 dans un Mini PC de 4 litres

Parce que YOLO ! 16
Accès libre
image dediée
Ordinateur Fixe
Par
le mardi 22 août 2017 à 10:00
David Legrand

Si les Mini PC sont un secteur toujours relativement actif, ils se cantonnent souvent à un usage bureautique via des formats de plus en plus compacts. Shuttle a donc décidé de relancer une initiative exploitant un port PCIe 3.0 permettant d'utiliser une carte graphique classique (entre autres).

Shuttle est une marque qui propose des Mini PC depuis plus de 15 ans maintenant. Elle s'est notamment fait remarquer avec le SS51G, sorti en 2002, qui permettait à l'époque de placer une carte graphique dans une machine cubique disposant d'un port AGP. Une première pour l'époque.

Aujourd'hui, la société veut renouveler son exploit, mais avec un format encore plus compact. Ainsi, alors que nombreux sont ceux qui regardent du côté du Thunderbolt pour externaliser la puissance graphique, ou ceux qui veulent tout déporter dans le « cloud », Shuttle a décidé de reprendre son format Slim et d'y ajouter un port PCIe x16 3.0. Cela donne le XH110G.

Un XPC « Slim » presque classique, avec un port USB « caché »

La machine affiche un format de 250 x 200 x 78,5 mm (3,9 litres) pour un poids de 1,9 kg. Cela fait un peu plus gros (et un peu moins lourd) que le XH110 classique qui annonce 238 x 200 x 72 mm pour 2,2 kg. Elle peut être monté via un kit VESA, ou même être utilisée à la verticale avec un pied PS01 (vendu séparément pour une vingtaine d'euros)

Elle se base sur un chipset H110 et un socket LGA 1151 pour processeurs Intel de 6ème ou 7ème génération (Skylake et Kaby Lake). Le TDP maximal recommandé est de 65 watts, le système de refroidissement fourni se composant de deux ventilateurs de 60 mm situés sur le côté de la machine et reliés par deux caloducs.

Shuttle XH110GShuttle XH110G

Deux emplacements pour de la DDR4 SO-DIMM @ 2133/2400 MHz sont de la partie (2x 16 Go maximum), ainsi qu'un câble S-ATA 6 Gb/s pour relier un périphérique de stockage au format 2,5 pouces. Il peut être complété par un autre au format M.2-2280 (PCIe 2.0 x4 / S-ATA 6 Gb/s), un second emplacement M.2-2230 étant prévu pour une puce Wi-Fi / Bluetooth (non fournie).

Mais comme on peut le voir ci-dessus, il est aussi question d'un dispositif inhabituel. En effet, le SSD se connecte derrière un capot situé au niveau de la partie inférieure de la machine. Un second emplacement est présent, permettant de connecter une clef USB 2.0 dont les dimensions ne devront pas dépasser 11,5 mm x 28 mm x 88 mm. 

Une connectique classique, mais moins fournie que le modèle précédent

Côté connectique, on y perd par rapport à un XH110 qui disposait du DisplayPort, deux ports réseau ou encore quatre ports USB 3.0 (deux en façade et deux à l'arrière). Ainsi, il faudra ici se contenter de deux ports USB 2.0 et 3.0 en façade, avec un duo de jack 3,5 mm casque/micro (Realtek ALC 662). À l'arrière, quatre ports USB 2.0 viennent compléter l'ensemble avec une prise RJ45 (Gigabit, Intel i211) et un duo de sorties vidéos HDMI 1.4 / VGA.

On notera la présence d'ouvertures prévues pour des antennes Wi-Fi en complément d'un discret bouton Clear CMOS et d'une autre ouverture pour un dispositif Kensington :

Shuttle XH110GShuttle XH110
XH110G (à gauche) / XH110 (à droite)

La possibilité d'une carte graphique... mais pas que

La carte PCIe 3.0, elle, s'installe via un riser orienté à 90° par rapport à la carte mère. Il y a bien entendu quelques contraintes de format auxquelles elle devra se plier. Ainsi, seuls les modèles single slot d'un format maximal de 208,5 mm x 120 mm x 30 mm sont supportés.

Si l'on pense directement à une carte graphique, cela ne sera pas la seule possibilité puisque d'autres pourront y trouver un intérêt pour un SSD, une carte réseau ou autre. Dans le cas d'un GPU, le TDP ne doit pas dépasser les 75 watts, le système de refroidissement étant orienté vers le haut afin de faciliter la circulation de l'air. Il faudra donc éviter de poser quoi que ce soit sur la machine pour assurer son fonctionnement à long terme.

Shuttle XH110GShuttle XH110G

Shuttle publie bien une liste de modèle validés pour ce produit, mais elle contient majoritairement des produits destinés aux professionnels, montrant ainsi le public visé par la marque. On note néanmoins la présence d'une GeForce GTX 1050 Ti signée Inno3D qui est disponible en France pour un peu moins de 160 euros avec Rocket League offert. On peut aussi trouver une version 1050 à moins de 130 euros

L'alimentation fournie est un bloc de 180 watts, qui annonce une sortie de 19,5 V pour 9,23 A. Ce produit devrait être disponible sous peu sur le marché français à un tarif annoncé de 277 euros, contre 210 euros environ pour un XH110 classique. Reste maintenant à voir s'il trouve son public, sur le marché professionnel ou ailleurs. 

Les Mini PC avec GPU intégré : le grand retour

Notez enfin que de telles tentatives ne sont pas nouvelles, ASRock travaillant par exemple sur une solution exploitant des cartes graphiques au format MXM et un couple boîtier / carte mère au format Micro STX. Un choix qui aura le désavantage de se baser sur des produits qui ne sont en général pas distribués et donc pas simples à modifier ou mettre à jour. 

De son côté, Silverstone a dévoilé au Computex une initiative basée sur le standard PIO qui permet d'aligner la carte graphique avec la carte mère au sein d'un même boîtier. Une solution qui n'est pour le moment pas retenue par Shuttle, sans doute car elle est moins compacte, mais qui pourra avoir son intérêt dans certains cas.

ASRock PIO SchémaMicro STX Computex 2017


chargement
Chargement des commentaires...