Microsoft permet de télécharger et tester Windows 10 S

Oui mais... 40
Accès libre
image dediée
OS
Par
le mercredi 02 août 2017 à 11:11
Vincent Hermann

Microsoft a mis à disposition hier un installeur pour Windows 10 S, permettant à presque n’importe qui d’installer le système, à condition d’avoir déjà une licence valide. L’éditeur précise bien toutefois que cette manipulation doit se faire à des fins de tests, et il est probable que l’utilisateur n’aura rien à y gagner.

Windows 10 S a été présenté officiellement durant une conférence sur l’éducation en mai dernier. L’orientation du système est, selon Microsoft en tout cas, simple : une plateforme simplifiée, tournée vers l’éducation, plus rapide et plus sécurisée car se focalisant uniquement sur les applications du Store.

Dans la pratique, on sait que la situation est un peu plus complexe. Les deux principales limitations du système sont l’impossibilité d’installer des applications ailleurs que depuis le Store et celle de rejoindre un domaine (sauf Azure Active Directory). Un point curieux quand on sait que Windows 10 S est essentiellement une version Professionnelle dans laquelle des composants ont été bloqués ou supprimés. On peut d’ailleurs passer de la première à la seconde pour 49 dollars (le tarif français n’est toujours pas connu).

Et voilà que l’éditeur propose maintenant de télécharger et installer cette version un peu spéciale.

Un exécutable « gratuit »

La récupération de l'exécutable ne pose aucun problème. On le récupère puis on le lance comme n'importe quelle application. Un assistant apparaît alors, chargé de vérifier que les conditions sont bien remplies. On ne peut installer le système que sur une licence active et prise en charge. Une image ISO est cependant téléchargée, que l'on pourra réutiliser plus tard.

Une mouture reconnue doit être déjà présente sur la machine. Quatre éditions sont prises en charge : Pro, Pro Education, Education et Entreprise. Voilà pourquoi il ne coûte rien d’installer cette édition : une licence supérieure a déjà été payée. Notez au passage que la version Famille n’est pas prise en charge, car elle n’est pas accessible aux établissements.

Microsoft explique clairement sur son site que cette édition, bien qu’authentique et activée, est conçue pour les structures scolaires qui souhaitent réaliser des tests de compatibilité sur leur matériel. Windows 10 S comprend en effet un lot de limitations que les établissements doivent prendre en compte avant d'envisager cette plateforme.

Par ailleurs, le processus de migration ne gardera que les documents personnels. Les applications et réglages seront supprimés. Au vu du fonctionnement de Windows 10 S, ce n’est pas une surprise.

windows 10 swindows 10 s

Microsoft ne masque pas les problèmes potentiels

Au moins l’éditeur ne cherche-t-il à cacher quoi que ce soit. La page réservée à cette version de « test » mentionne les soucis auxquels les administrateurs pourraient faire face, en particulier celui des pilotes.

C’est l’une des questions auxquelles l’éditeur a un peu de mal à répondre. Et pour cause : il ne dépend pas de lui, du moins pas complètement. Windows Update contient une large base de pilotes, ces derniers étant fournis par les éditeurs, obligatoirement certifiés WHQL pour avoir le droit d’être ainsi distribués.

Il existe toutefois des matériels nécessitant des pilotes séparés, le plus souvent livrés sur un CD. C’est là qu’est le problème : l’installation passe un exécutable Win32. Sur Windows 10 S, elle sera donc impossible à lancer. En résumé, des périphériques ou composants internes pourraient ne plus fonctionner, pour peu qu’il s’agisse d’une configuration un peu « exotique ».

Les deux autres points à contrôler seront les applications et la manière dont les machines communiquent entre elles. Si elles rejoignaient auparavant un domaine local, il n’y aura pas de recette miracle. Les logiciels eux, devront provenir du Store. Si l’établissement scolaire dispose déjà d’un contrat avec Microsoft, les licences Office sont exploitables dans la boutique, la suite y étant depuis environ un mois.

Le retour sur l’ancienne édition est possible

Si Windows 10 S ne convient pas et que l’utilisateur veut revenir à son ancienne édition, la démarche dépendra de la date d’installation du système. Si elle a moins de 10 jours, l’utilisateur peut se rendre dans Paramètres, Mise à jour et sécurité, puis dans Récupération. La procédure est la même que pour une préversion Windows Insider ou l’installation d’une mise à jour majeure.

Si elle a plus de 10 jours, il faudra passer par le Store. C’est ici que la présence du compte Éducation est importante : elle permet de remettre en place l’édition précédente, puisque le compte utilisé est normalement affilié à l’établissement scolaire. Les détails des licences étant synchronisés par ce compte, les droits d’acquisition sont déjà présents et il n’est pas nécessaire de payer.

On ne peut toutefois s’empêcher de se demander si Windows 10 S aura réellement du succès. Comme nous l’avions indiqué il y a quelques semaines, les importantes limitations (parmi lesquelles l’impossibilité d’utiliser un autre navigateur qu’Edge ou l’installation d’un antivirus tiers) pourraient fort inciter les universités et autres établissements à rester sur des licences Pro ou Education, cette dernière étant pratiquement équivalente à une Enterprise (l’édition de Windows la plus complète). Au vu des tarifs indiqués par Microsoft pour les machines prévues chez les partenaires, il se pourrait que l’édition Pro garde finalement les faveurs des clients.


chargement
Chargement des commentaires...