En Russie, proxys et VPN interdits dès le 1er novembre

Un papa, une maman, une adresse IP 119
image dediée
Crédits : Elen11/iStock
Securité
Par
le mardi 01 août 2017 à 15:00
Vincent Hermann

Vladimir Poutine a validé d’une signature la nouvelle loi interdisant l’usage des solutions VPN et proxy pour accéder à des contenus interdits. Elle entrera en vigueur le 1er novembre, laissant trois mois aux éditeurs pour s’adapter. Une autre loi imposera un peu plus tard de lier son numéro de téléphone aux services de messagerie.

La Russie veut en finir avec les communications anonymes et autres transmissions intraçables. Les évolutions législatives de ces dernières années se dirigent toutes vers un cadre plus strict pour les communications électroniques. On se souvient récemment des soucis de Telegram, qui a accepté d’effectuer les démarches administratives nécessaires, mais refuse de stocker des données dans des serveurs en Russie, alors même que la loi l’impose désormais.

Il y a un peu plus d’une semaine, la Russie passait cependant à un stade supérieur, allant plus loin que la Chine : l’interdiction des solutions proxy, VPN ou de tout autre moyen permettant d’accéder à des contenus interdits ou n’étant pas officiellement disponibles dans le pays, pour quelque raison que ce soit. Ce texte, voté par la Douma (chambre basse du parlement russe), a été signé hier par Vladimir Poutine.

Nouveau haro sur les VPN

Lisez la suite : 68 % de ce contenu reste à découvrir

Seuls nos abonnés peuvent lire l'intégralité de cet article.


chargement
Chargement des commentaires...