Le bloqueur de publicités de Google arrive dans Chrome 62, sans action pour le moment

Le décompte commence 65
En bref
image dediée
Navigateurs
David Legrand

Après avoir annoncé la mise en place d'un bloqueur de publicités dans Chrome, Google commence doucement son activation. Ainsi, le canal Canary fait apparaître un nouveau paramètre de contenu, qui sera sans action pour encore quelques mois.

Repéré par Carsten Knobloch, et confirmé par TechCrunch, le bloqueur de publicités de Google fait son entrée dans Chrome. Pour rappel, celui-ci doit entrer en action l'année prochaine, le géant du Net ayant déjà détaillé la procédure qui sera mise en place afin d'alerter les éditeurs qui seront éventuellement concernés par un blocage (voir notre analyse).

Chrome 62 fait apparaitre un nouveau paramètre de contenu

Selon nos constatations, il est effectivement activé par défaut dans la mouture 62 du navigateur, qui correspond à la branche de développement Canary. Celle-ci est utilisée pour effectuer la mise en place préliminaires de fonctionnalités qui pourront éventuellement être ajoutées à Chrome. Elle est réservée aux développeurs et aux testeurs en herbe.

Elle peut d'ailleurs être utilisée conjointement avec une version issue des branches classiques : 

Cette nouvelle fonctionnalité ne semble pas toujours présente sous Android où son activation dépend parfois des comptes et des appareils. Selon Android Police, il est aussi parfois possible de la trouver dans la mouture du canal Dev.

Une première approche qui prépare le terrain des blocages à venir

Dans la pratique, le dispositif est encore relativement incomplet, et c'est surtout l'option globale permettant d'activer ou de désactiver le bloqueur de publicités qui a été mise en place. Sur ordinateur, celle-ci se trouve dans les paramètres de contenu. Ici, une nouvelle section Annonces fait son entrée :

Chrome Canary Bloqueur PublicitésChrome Canary Bloqueur Publicités

En cliquant dessus vous pourrez changer son statut (qui est encore en anglais uniquement) et gérer les sites exclus. Mais pour le moment, il est encore impossible d'ajouter des exceptions (ce qui passera par un clic à gauche de l'URL dans la barre d'adresse). On notera au passage que la possibilité de bloquer la lecture automatique des vidéos n'est toujours pas proposée, celle-ci étant seulement active sous Android pour le moment. 

Bref, rien ne change encore vraiment dans la pratique et les éditeurs devront de toutes façons attendre l'envoi des premières alertes par Google afin de savoir s'ils sont concernés ou pas. Si Google suit la régularité habituelle de la mise en ligne de ses nouvelles versions, Chrome 62 devrait arriver dans le canal stable d'ici octobre/novembre.


chargement
Chargement des commentaires...