OCS débarque dans Molotov : une intégration encore partielle, mais très intéressante

Le diable est encore dans les détails 36
Accès libre
image dediée
Streaming
Par
le vendredi 07 juillet 2017 à 09:31
David Legrand

Molotov vient de signer un accord de distribution avec Orange afin de proposer OCS au sein de son application. Si le service OCS Go reste extérieur pour le moment, cela s'avère être une force plutôt qu'une faiblesse pour qui regarde les choses dans le détail.

Cette semaine, et quelques jours avant l'arrivée en France de Game of Thrones, Molotov a annoncé une grande nouvelle à ses utilisateurs : ils peuvent désormais accéder aux chaînes d'OCS à travers son service.

Le tarif est le même que celui proposé par le bouquet sur son site pour un accès depuis un appareil mobile, un ordinateur ou une télévision : 11,99 euros par mois (9,99 euros sans TV). Une nouvelle étape pour le service de TV réinventée qui veut ainsi se positionner comme point central de l'offre en France. Ce, à un moment ou des acteurs comme Canal+ semblent avoir du mal à renouveler leur modèle face à une concurrence et un marché qui évoluent.

Mais derrière les grandes annonces se cachent en général les petites étoiles. Nous avons donc décidé de regarder de plus près les conditions et la mise en place de cette nouvelle option dans la pratique. Et pour une fois, nous avons eu droit à une assez bonne surprise.

Un bouquet simple d'accès, sans limitations particulières

Nous ne reviendrons pas sur le fonctionnement de Molotov déjà largement détaillé (voir ici ou ) et qui a depuis relativement peu évolué. Ces derniers mois ont surtout été l'occasion pour l'équipe de renforcer leurs différentes applications et de revoir un peu l'interface graphique de l'ensemble.

Une fois le service lancé, l'utilisateur peut difficilement louper l'arrivée d'OCS puisqu'un large bandeau en fait la promotion, profitant là aussi de la reprise de Game of Thrones dans une dizaine de jours pour attirer le chaland. Certains regretteront sans doute de ne pas pouvoir le masquer (à moins de s'abonner), tant il prend de place dans l'interface.

Dès que vous cliquez dessus, l'offre est légèrement détaillée. On peut notamment apprendre qu'un accès aux quatre chaînes OCS ainsi qu'à OCS Go est inclus, ainsi que 100h de bookmarks au sein de Molotov. Le paiement s'effectue par carte bancaire, et une fois que vous avez procédé, vous pouvez accéder directement aux chaînes.

Molotov OCSMolotov OCS

Comme pour les autres offres du genre (Extended, Ciné+), un sélecteur vous permet de décider si vous voulez ou non les afficher au sein de votre interface. La lecture se passe de manière correcte, et les flux de lecture des chaînes passent en HD comme pour toute offre payante au sein du service.

Vous avez la possibilité d'effectuer une pause, un retour au début du programme ou même d'enregistrer un élément qui sera diffusé prochainement via les bookmarks. Ici, aucune limitation spécifique ne semble de la partie, OCS proposant déjà ces options dans ses propres interfaces.

OCS Go : uniquement hors de Molotov pour le moment

Vient la question du replay. En effet, on remarque assez rapidement que les fiches ne proposent pas une telle section. Si l'on peut voir les prochaines diffusions d'un programme, il n'en est rien concernant d'éventuels épisodes passés ou même le replay des chaînes du bouquet de manière générale.

En fait, on est simplement renvoyé là encore vers un large bandeau « Tout OCS en replay » qui renvoie vers la page d'une cinquième chaîne OCS Go. Il s'agit du service de replay maison, mais dont la page est presque vide. Tout juste y apprendra-t-on qu'elle sera « Prochainement sur Molotov », avec la mise en avant de quelques nouvelles séries. 

Molotov OCSMolotov OCS

Pour autant, l'utilisateur n'est pas laissé sans solution. En effet, d'un simple clic, il est renvoyé vers le site d'OCS Go. Il peut alors s'y connecter avec son compte Molotov et profiter de ses programmes aussi bien en ligne qu'à travers les différentes applications officielles. Mais alors, quel intérêt de s'abonner via Molotov ?

Car ce que cherchent les utilisateurs qui ont cette démarche, c'est de centraliser leurs usages. Ne pas avoir à utiliser une multitude d'applications pour leurs programmes. Ils doivent déjà le faire pour Netflix, un éventuel abonnement à Canal+, les offres de VOD, etc. De quoi largement laisser la porte ouverte à des solutions comme l'application TV d'Apple qui veut tout intégrer et qui ne manquera pas de débarquer chez nous un jour ou l'autre.

Accéder à OCS Go en direct est donc une bonne solution à court terme, mais elle devra rapidement être suivie d'une intégration complète à Molotov afin de satisfaire les utilisateurs.

Molotov OCS

Jusqu'à trois flux en simultané

C'est là qu'un détail, qui aura marqué les plus attentifs, peut entrer en ligne de compte. Car lors de la souscription, il est précisé qu'il n'est possible que d'accéder à un flux OCS en simultané contre deux chez OCS (article 4.3 des CGA). Ce point est aussi évoqué dans la FAQ de Molotov et pourrait passer pour négatif. Mais en réalité, il cache une astuce.

Et l'on imagine qu'OCS a demandé à son nouveau partenaire de ne pas trop s'en vanter car il peut rendre le dispositif relativement intéressant. Il semble aussi indiquer que les deux services ne peuvent pas communiquer ensemble sur le nombre de flux lus en simultané. Ainsi, les deux limites évoquées plus haut ne se croisent pas, elles se cumulent.

Nous avons donc pu lire trois programmes différents d'OCS en même temps en cumulant les différents accès : un au sein de Molotov et deux via les applications OCS. Par contre, il ne sera pas possible d'aller plus loin : dès que l'on dépasse l'une ou l'autre de ces limites, l'un des flux se bloque.

Terminons par quelques limitations qui concernent le bookmark d'un programme OCS. Une pratique qui n'est pas toujours très utile puisque le replay du bouquet privilégie une disponibilité sur le long terme. Ici, les enregistrements seront accessibles pour une durée d'un an maximum et seront supprimés si vous coupez votre abonnement à OCS. 

Une option intéressante pour qui s'intéresse à OCS

Au final, s'abonner à OCS via Molotov semble être une bonne chose pour qui est intéressé par le bouquet. Cela permet de disposer de 100 heures de bookmarks dans l'application, d'avoir jusqu'à quatre flux HD pour les chaînes de la TNT, tout en disposant de plus de flux simultanés à OCS... et ce pour le même prix.

On imagine que certains abonnés au bouquet en direct ou via d'autres intermédiaires pourraient être intéressés, et donc délaisser un abonnement intégré à leur box ou à un autre bouquet. L'équipement nécessaire pour profiter de Molotov n'est en effet pas très complexe puisque l'application est présente de manière assez large désormais.

Reste maintenant à attendre une intégration plus complète d'OCS afin de profiter pleinement de cette nouvelle offre. Et à voir qui seront les prochains à tenter l'aventure.


chargement
Chargement des commentaires...