Pour lutter contre la triche sur GTA Online, Take Two s'en prend aux mods

Tant pis pour les dommages collatéraux 33
image dediée
Jeux video
Par
le lundi 19 juin 2017 à 17:00
Kevin Hottot

Pour l'éditeur de GTA V, il ne faut pas plaisanter avec les mods. Take Two réclame ainsi que plusieurs outils de modding destinés à son jeu phare ne soient plus diffusés. Ils permettent selon lui de contourner les protections du mode multijoueur, quitte à causer des dommages collatéraux.

Si vous aimiez jouer à Grand Theft Auto V en utilisant des mods, cela va devenir de plus en plus compliqué avec le temps. En effet, Take Two, l'éditeur du titre, s'est lancé dans une croisade contre ceux qui mettent à disposition du public des outils permettant de modifier les fichiers du jeu. 

Des frappes pas si chirurgicales

Le premier à en faire les frais n'est autre qu'OpenIV, un outil plutôt populaire destiné au modding du mode solo de Grand Theft Auto V. Les avocats de Take Two ont d'abord envoyé un e-mail à son créateur le 19 mai dernier, l'enjoignant à cesser toute distribution de son logiciel. Le développeur répond en réclamant des précisions sur ce qui lui est reproché exactement, ce à quoi les avocats rétorquent que de plus amples informations lui seront communiquées, rapporte-t-il sur un forum.

Le 5 juin, le développeur reçoit une lettre officielle de mise en demeure (cease and desist), soutenant qu'Open IV « permet à des tiers de passer outre les sécurités de son logiciel et de le modifier en violant les droits de Take Two ». Bien que s'estimant dans son bon droit en « suivant scrupuleusement les lois russes », et parce que son outil ne concerne pas le mode en ligne, le créateur d'OpenIV a décidé de ne pas aller se battre en justice. Il pense en effet que le jeu n'en vaut pas la chandelle, la procédure pouvant traîner en longueur, et lui coûter très cher.

Le public se rebelle

Lisez la suite : 64 % de ce contenu reste à découvrir

Seuls nos abonnés peuvent lire l'intégralité de cet article.


chargement
Chargement des commentaires...