La mission Rosetta permet d'en apprendre davantage sur la formation de notre atmosphère

Est-ce que j’ai une gueule d’atmosphère ? 13
image dediée
Crédits : studio023/iStock
Nouvelle Techno
Par
le lundi 19 juin 2017 à 14:40
Sébastien Gavois

Entre 17 et 27 % de notre atmosphère proviendrait des comètes, c'est ce qu'annoncent des chercheurs dans une publication scientifiques dans Sciences. Pour arriver à cette conclusion, ils se basent sur des données recueillies par la mission Rosetta.

La mission Rosetta de l'Agence spatiale européenne (ESA) est incontestablement un succès, aussi bien sur le plan scientifique que publicitaire. Lancée en 2004, la sonde a voyagé pendant 10 ans pour arriver à destination. Elle a alors largué son petit module Philae qui s'est ensuite posé sur la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko. Après quelques rebondissements, il a commencé ses expériences et mesures avant de s'éteindre. Fin septembre 2016, l'orbiteur Rosetta est venu poser un « ultime baiser » sur la comète, prenant au passage en photo Philae.

Si la mission d'exploration est donc terminée depuis plusieurs mois, ce n'est pas le cas de l'analyse des données, qui continuent de fournir de nouveaux résultats au gré des publications scientifiques. Dernière en date, un article dans le prestigieux magazine Sciences intitulée « Les isotopes au xénon dans 67P / Churyumov-Gerasimenko montrent que les comètes ont contribué à l'atmosphère terrestre ». Mais de quoi s'agit-il exactement ?

L'eau ne vient pas de la comète, contrairement à une partie de notre atmosphère

Lisez la suite : 80 % de ce contenu reste à découvrir

Seuls nos abonnés peuvent lire l'intégralité de cet article.


chargement
Chargement des commentaires...