IO Interactive prend son indépendance et la garde d'Hitman

Cible acquise 6
Accès libre
image dediée
Jeux video
Par
le lundi 19 juin 2017 à 14:00
Kevin Hottot

Finalement, IO Interactive a pris son indépendance. Square Enix voulait céder son ancien studio au plus offrant, mais ses employés ont choisi de prendre leur destin en main en rachetant la structure à leur ex-maison mère. Cerise sur le gâteau, le studio garde les droits sur Hitman. 

Il y a quelques semaines, nous apprenions que Square Enix voulait sortir du capital d'IO Interactive, le studio à l'origine de la saga Hitman. Cette structure était dans le giron de l'éditeur japonais depuis 2009, date du rachat d'Eidos, qui avait mis la main sur le studio en 2003. 

Square Enix expliquait alors avoir besoin de « se reconcentrer sur les ressources et énergies sur des franchises et studios clé », sous-entendant qu'IO Interactive n'était plus à la hauteur de ses attentes et qu'il était temps pour l'éditeur de dégager un peu de cash en revendant cette branche. 

IO prend son destin en mains

Alors que l'on s'attendait à voir défiler une longue liste de repreneurs potentiels, désireux de pouvoir ajouter une nouvelle franchise à leur catalogue, c'est finalement la direction d'IO Interactive qui a racheté l'indépendance du studio à son ancien éditeur. 

 « Je suis fier de vous annoncer aujourd'hui qu'IO est officiellement un studio indépendant. Nous avons conclu avec succès nos négociations avec Square Enix et nous sommes mis d'accord pour un rachat par l'équipe de direction » exulte Hakan Abrak, PDG d'IO Interactive dans un billet de blog.

Hitman ne change pas de maison

L'accord signé entre l'éditeur et son studio prévoit notamment de laisser la propriété de la franchise Hitman à IO Interactive. De quoi soulager les fans de la série qui pouvaient craindre que les prochaines aventures de l'Agent 47 puissent être confiées à n'importe qui ou presque. 

« C'est un tournant important pour IO Interactive. Nous avons aujourd'hui le contrôle intégral sur la direction à prendre pour notre studio et pour Hitman. Nous allons pouvoir forger notre propre futur et c'est incroyablement enthousiasmant », poursuit Hakan Abrak. 

Le studio se dit désormais ouvert à toutes les opportunités, laissant la porte ouverte à des partenaires extérieurs qui voudraient prendre part au projet. Il pourrait en effet rechercher un éditeur pour ses futurs titres, et tenter ainsi de prendre ses distances avec Square Enix. 

De la suite dans les idées

Quoi qu'il en soit, les projets du studio sont déjà clairement établis. Il n'est toutefois pas encore question d'un nouveau titre pour le moment, développer un nouveau jeu étant une tâche réclamant plusieurs années, même pour une équipe déjà bien rodée avec la production de titres à gros budget. 

IO Interactive explique plutôt vouloir encourager les joueurs à s'essayer au dernier Hitman. Celui-ci s'appuie pour rappel sur un modèle économique un peu particulier, avec un jeu de base vendu à un prix plancher, accompagné par des épisodes supplémentaires vendus séparément. Le studio ne vend pas encore la mèche pour le moment, mais assure que de nouvelles informations seront communiquées aux joueurs dès cette semaine. 


chargement
Chargement des commentaires...