Emmanuel Macron promet un fonds de dix milliards d'euros pour les start-up

Pour une nation start-up surveillée 63
image dediée
Crédits : Elysée
Finances
Par
le vendredi 16 juin 2017 à 16:00
Guénaël Pépin

En visite à VivaTechnology, le président de la République a annoncé des mesures en faveur des jeunes pousses, dont un futur fonds de dix milliards d'euros piloté par Bpifrance. Il pointe aussi un futur assouplissement du droit et une poussée vers l'État plateforme, ainsi que des services publics moins étalés sur le territoire.

Jacques Chirac avait le salon de l'agriculture, Emmanuel Macron a VivaTechnology. En déplacement hier, le chef de l'État a célébré l'esprit entrepreneurial français et l'élan vers une « start-up nation » qu'il appelle de ses vœux. Dans un salon qu'il veut voir devenir « le nouveau CES », le président a déclaré vouloir la France en pointe sur « l’Internet des objets, l’intelligence artificielle, la convergence entre le numérique et les cleantech et toutes les technologies du greentech, la convergence entre le numérique et le healthcare » à l'occasion d'un discours aux accents anglais.

La principale annonce concerne la création d'un fonds dix milliards d'euros pour le financement des jeunes pousses, confiée à la Banque publique d'investissement (Bpifrance). Aucune date n'a été donnée, mais le président a salué son travail. Son hyperactivité inquiétait même la Cour des comptes, qui craint que ses investissements tous azimuts ne gênent l'investissement privé.

Supprimer l'ISF pour soutenir l'investissement

Lisez la suite : 66 % de ce contenu reste à découvrir

Seuls nos abonnés peuvent lire l'intégralité de cet article.


chargement
Chargement des commentaires...