Spotify : 539 millions d'euros de pertes en 2016 malgré l'explosion du nombre d'abonnés

Le retour de Taylor Swift va tout arranger 36
image dediée
Société
Par
le vendredi 16 juin 2017 à 12:25
Kevin Hottot

Spotify a présenté hier ses résultats annuels pour 2016 devant les autorités du Grand-Duché de Luxembourg. L'entreprise scandinave est toujours en phase de croissance rapide, mais le poids de ses dettes contractées l'an passé se fait désormais très lourd.

Pour Spotify, jusqu'ici, tout va bien. Le géant suédois du streaming musical continue de grandir jour après jour, et son dernier bilan annuel diffusé auprès des autorités luxembourgeoises peut en témoigner.

Croissance continue

Sur l'ensemble de 2016, Spotify a enregistré un chiffre d'affaires de 2,933 milliards d'euros, soit une progression de 52 % par rapport au chiffre de 1,928 milliard d'euros enregistré en 2015. Sur l'exercice 2014, il était question de seulement 1,084 milliard. 

Malgré cette croissance soutenue des revenus, le géant suédois est encore loin d'afficher des bénéfices record. Son résultat opérationnel est ainsi négatif sur 2016, avec des pertes de 349,4 millions d'euros, contre 236,3 millions un an plus tôt. Un point que le spécialiste du streaming justifie par « de substantiels investissements réalisés tout au long de l'année, principalement dans le développement du produit, son expansion à l'international et une augmentation générale des effectifs ».

Les pertes nettes se sont quant à elles encore un peu plus creusées et ont atteint 539,2 millions d'euros l'an dernier, contre 231,4 millions en 2015, Cette fois-ci, Spotify évoque une nette augmentation des coûts liés à sa dette, un point qui ne devrait pas s'arranger en 2017. 

Argent, trop cher

Lisez la suite : 65 % de ce contenu reste à découvrir

Seuls nos abonnés peuvent lire l'intégralité de cet article.


chargement
Chargement des commentaires...