Aux portes de la bourse, Altice USA détaille une stratégie calquée sur SFR

Souviens-toi, l'hiver dernier... 10
image dediée
Crédits : 4FR/iStock
Société
Par
le jeudi 15 juin 2017 à 16:50
Kevin Hottot

Altice USA a annoncé cette semaine vouloir s'introduire en bourse. L'opération devrait rapporter une coquette somme à l'entreprise, mais elle permet également à tout un chacun de pouvoir jeter un œil précis sur ses projets, qui ont un petit air de déjà vu.

L'annonce était attendue de longue date et a finalement pris place ce début de semaine. Altice USA, la filiale américaine regroupant Optimum (ex Cablevision) et Suddenlink, souhaite ouvrir au public son capital (PDF). En procédant ainsi, l'entreprise se trouverait dans une meilleure posture pour envisager de nouveaux rachats, à un moment où l'administration Trump relâche la bride en matière de régulation, notamment en ce qui concerne les télécoms.

Un milliard, et plus si affinités

Évacuons tout de suite la partie chiffrée de l'affaire. Altice va proposer à la vente 46,551 millions d'actions à un tarif qui devrait se trouver dans une fourchette comprise entre 27 et 31 dollars par action. De quoi espérer injecter entre 1,256 et 1,443 milliard de dollars dans les caisses de l'entreprise. 

Dans le cas où davantage d'acheteurs se présenteraient, 5,172 millions d'actions supplémentaires pourraient être émises. Dans l'hypothèse où la fourchette de prix initiale serait respectée, cela pourrait représenter un bonus de 140 à 160 millions de dollars. 

Altice entend toutefois garder les pleins pouvoirs sur sa filiale. Pas question donc de laisser des tiers s'emparer d'un nombre trop important de droits de vote. À l'issue de l'opération, Altice USA explique que sa maison mère et la holding de Patrick Drahi disposeront encore de 75,2 % du capital, mais surtout de 98,5 % des droits de vote. De quoi se mettre à l'abri de toute tentative hostile de rachat. 

Altice USA Part de marché

Par la suite, Altice USA détaille en grande partie sa stratégie pour partir à la conquête du marché américain, où malgré ses 9,1 milliards de dollars de chiffre d'affaires annuel, le groupe est encore très loin d'être un acteur majeur. Altice ne compte en effet que pour 4 % du nombre total d'abonnés haut débit du pays. 

The Altice Way

Lisez la suite : 80 % de ce contenu reste à découvrir

Seuls nos abonnés peuvent lire l'intégralité de cet article.


chargement
Chargement des commentaires...