Des smartphones Nubia chez Archos : « On adapte plus qu'on ne change »

L'invasion de Nubia est en marche 4
Accès libre
image dediée
Smartphones
Sébastien Gavois

Archos vend sous sa marque deux smartphones de Nubia. Le français nous explique qu'il ne souhaite pas devenir un simple distributeur du fabricant chinois et qu'il veut ajouter sa patte au passage. Dans la pratique comment s'articule ce partenariat ? Bénédicte Ernoult, directrice marketing chez Archos, répond à nos questions.

Cette semaine, Archos a annoncé pas moins de quatre nouveaux smartphones. Rien d'exceptionnel pour le fabricant, à ceci près que deux d'entre eux sont des « modèles conçus par Nubia », une marque issue du géant chinois ZTE. Il s'agit des Diamond Alpha et Gamma, respectivement des copies des Z17 Lite et P1 de Nubia.

Deux nouveaux Diamond : de 5,2 à 5,5 pouces, pour 199 à 299 euros (avec ODR)

Le premier dispose d'un écran Full HD de 5,2 pouces et il est animé par un Snapdragon 652 avec 4 Go de mémoire vive et 64 Go de stockage. Deux capteurs optiques de 13 Mpixels (un noir et blanc, l'autre en couleur) sont présents à l'arrière, et un autre de 16 Mpixels à l'avant. 

Le Diamond Gamma propose une dalle de 5,5 pouces, mais avec une définition de 1 280 x 720 pixels seulement. Il intègre un SoC Snapdragon 435 avec 3 Go de mémoire vive et 32 Go de stockage. Des capteurs de 13 et 5 Mpixels sont respectivement de la partie à l'arrière et à l'avant. 

Archos Diamond Alpha GammaArchos Diamond Alpha Gamma

Bref, l'Alpha vise le haut de gamme avec un tarif de 299 euros après une offre de remboursement de 50 euros. Cette dernière est mise en place au lancement et valable jusqu'au 30 septembre 2017. Le second dispose d'un écran plus grand, mais avec des caractéristiques techniques revues à la baisse, pour 199 euros (sans ODR).

Les deux smartphones seront disponibles au mois de juillet, mais ils peuvent être précommandés sur la boutique en ligne d'Archos.

De parfaits clones des Nubia, ou y'a-t-il des changements ?

Interrogée, Bénédicte Ernoult, directrice marketing chez Archos, nous affirme que « les caractéristiques techniques principales en termes de hardware vont rester les mêmes » entre les smartphones Nubia en marque propre et ceux sous pavillon Archos.

Ce dernier choisira par contre la configuration qui lui semble « la plus adaptée au marché européen en termes de demande et de prix ». Par exemple, avec le Diamond Alpha, c'est la déclinaison du Z17 Lite avec 4 Go de mémoire vive qui a été sélectionnée, non celle avec 6 Go.

Bien évidemment, quelques ajustements esthétiques ont été apportés, notamment des dorures sur l'arrière désormais dans les tons gris. Sur le dos, la marque Nubia est remplacée par Archos, un changement pas anodin, mais a priori rien de plus.

Pour la partie logicielle, Archos dispose d'une équipe dédiée chez Nubia

Pas de gros changements non plus du côté de la partie logicielle pour le moment. Archos nous explique par contre qu'il travaille avec Nubia afin d'« enlever certaines applications qui ne correspondent pas forcément au marché européen », mais aussi afin d'améliorer la qualité des traductions. 

Concernant le déploiement des mises à jour du firmware, Bénédicte Ernoult nous affirme qu'elles se feront en même temps que celles pour les smartphones Nubia : « on a des ingénieurs chez eux qui nous sont dédiés et qui vont travailler sur nos logiciels en parallèle des leurs ».

De plus, si Archos a besoin d'une mise à jour spécifique, elle pourra être faite par les ingénieurs de Nubia, puis déployée sur le parc de smartphones. Reste à voir ce qu'il en sera réellement quelques mois après la commercialisation des téléphones. 

Pour le moment, le Diamond Alpha sera livré avec Android 6.0, alors que le Gamma aura droit à Android 7.0, espérons que le premier (plus haut de gamme) passera rapidement sous Nougat lui aussi. Pour rappel, il s'agit de la dernière mouture stable du système d'exploitation de Google, mais Android O est en embuscade.

Archos ne se reposera pas uniquement sur Nubia... et lance d'ailleurs la gamme Sense

Ce partenariat ne signe pour autant pas la fin des smartphones conçus par Archos. Il s'agit d'une « structuration » et d'une « diversification » explique le fabricant, qui continuera de travailler sur ses autres produits « comme d'habitude ». 

Le constructeur en profite d'ailleurs pour dévoiler deux nouveaux smartphones non issus de chez Nubia : les Sense 50x et Sense 55s. Cette série vient se placer dans le milieu de gamme et les mobiles profitent chacun d'une fonctionnalité avancée, un principe qui n'est pas sans rappeler la philosophie de la série « X » de LG.

Le premier dispose d'une couche de protection Gorilla 4 sur son écran de 5 pouces (1080p). Il est durci et résiste à une chute de plus d'un mètre. Il est également étanche et certifié IP68. Un SoC avec quatre cœurs, 3 Go de mémoire et 32 Go de stockage sont de la partie. Ce Sense 50x sera commercialisé dès août pour 249 euros. 

Le second propose un écran de 5,5 pouces « sans bord » qui occupe 78 % de l'espace sur la face avant. Pour le reste, il est question d'un lecteur d'empreintes digitales, d'un SoC avec quatre cœurs, de 2 Go de mémoire vive et de 16 Go de stockage, pour 169 euros.

Archos Sense 50xArchos Sense 55s
Archos Sense 50x et 55s

« On ne veut pas être un distributeur »

Bref, le message est clair : Archos veut se diversifier, sans laisser de côté ses smartphones « maison ».

Dans tous les cas, le français a décidé de miser sur sa notoriété auprès du grand public, laissant donc complètement de côté toute référence à la marque chinoise dans sa communication. Si ce partenariat est clairement annoncé dans le communiqué de presse, ce n'est pas le cas au niveau du nom et de la référence du smartphone. Sur la fiche produit, seule la mention de l'interface personnalisée Nubia UI 4.0 est présente.

C'est un fait parfaitement assumé : « On n'aurait jamais accepté de passer sous la marque Nubia avec le même nom » nous explique Bénédicte Ernoult. « On ne veut pas être un distributeur, on veut apporter notre patte, notre touche Archos » indique-t-elle.

Dans tous les cas, il s'agit d'un partenariat qui commence pour Archos, qui n'exclut donc pas l'arrivée de nouveaux smartphones dans le futur, mais sans nous donner davantage de précision sur ce point.

Pas d'accord d'exclusivité entre les deux partenaires

Hasard ou pas du calendrier, les premiers smartphones de Nubia sont arrivés chez les revendeurs français au mois de mai. Si l'on retrouve les N1 (Lite), M2 Lite et Z11 Mini, il n'est pas (encore ?) question des Z17 mini et P1. Cela pourrait néanmoins être le cas puisqu'Archos nous précise qu'aucun contrat d'exclusivité n'est signé entre les deux.

Nubia peut donc proposer en France toute sa gamme de téléphones s'il le souhaite. Cela ne semble pas inquiéter Archos outre mesure : « On est relativement tranquille, notre réseau de distribution en France est bien plus fort que le leur ». 

Reste maintenant à attendre le mois de juillet et la disponibilité des smartphones sur le marché français afin de vérifier ce qu'il en est exactement, notamment au niveau de l'interface, des applications et du déploiement des mises à jour.


chargement
Chargement des commentaires...