Xbox One X : 499 euros pour « la plus compacte et la plus puissante des Xbox »

Rendez-vous demain pour la PlayStation 4 Pro X ? 221
Accès libre
image dediée
Consoles E3
Par
le lundi 12 juin 2017 à 08:30
Kevin Hottot

Après Electronic Arts, c'était au tour de Microsoft de tenir sa sacro-sainte conférence préliminaire à l'E3. Le constructeur était attendu de pied ferme, tout comme sa future console de salon, devant chapeauter la gamme Xbox. 

Aux yeux de certains, cette conférence était celle de la dernière chance pour Microsoft. Selon divers analystes, la Xbox One (S) se vend deux à trois fois moins bien que la PlayStation 4, tandis que la Switch ne lui facilite pas la tâche avec son démarrage canon. La firme de Redmond n'avait donc pas le droit à l'erreur au moment de dévoiler sa nouvelle Xbox One X, que l'on connaissait auparavant sous le nom de Project Scorpio.

Le géant américain devait poursuivre plusieurs objectifs avec sa conférence de cette nuit. D'abord il devait convaincre ses futurs clients que sa Xbox One X a un intérêt, même à 100 euros de plus qu'une PS4 Pro. Vient ensuite l'étalage du catalogue de jeux à venir, pour tenter de prouver que ses exclusivités sont attrayantes. Une mission qui s'annonçait plutôt compliquée et sur laquelle nous reviendrons un peu plus tard.

Adieu Scorpio, bonjour Xbox One X

Sur le plan technique, la conférence de ce soir n'aura pas été l'occasion d'entendre des révélations fracassantes sur le matériel embarqué par la machine, ces détails ayant déjà été évoqués en avril dernier.

Xbox One XXbox One X

On retiendra qu'il est toujours question d'un APU signé AMD, gravé en 16 nm, avec une partie CPU s'appuyant sur 8 cœurs à 2,3 GHz dérivés de l'architecture Jaguar , une partie GPU avec 40 Compute units cadencées à 1 172 MHz, pour une puissance de calcul brute de 6 TFLOPS. Côté mémoire, on retrouve 12 Go de GDDR5 sur un bus à 384 bits offrant une bande passante de 326 Go/s. Le lecteur optique, à l'instar de celui de la Xbox One S, est capable de lire les UHD Blu-ray.

En théorie, on se retrouve donc avec un petit PC au niveau d'une machine équipée d'une Radeon RX 580 (annoncée à 6,2 TFLOPS) qui a droit à un petit coup de boost au niveau de la mémoire. Bien entendu, sans tous les détails sur le CPU et le GPU, il est difficile d'estimer les performances attendues, celles-ci étant renforcées par l'optimisation importante que l'on peut attendre sur une console.

Pas de changement non plus concernant le support du HDR, de Dolby Atmos ou du wide gamut. Le stockage est quant à lui assuré par un disque dur interne de 1 To, au format 2,5 pouces. Le tout est inséré dans un châssis dont les dimensions seraient inférieures à celles de la Xbox One S, mais Microsoft n'a donné aucun chiffre pour étayer cette affirmation.

Xbox Scorpio Comparatif

Cette prouesse serait permise par l'utilisation d'un nouveau système de refroidissement que le fabricant présente comme « une chambre à vapeur à refroidissement liquide ». Non, il n'est pas vraiment question ici d'un système de watercooling, seulement de dissipateurs enfermant un liquide réfrigérant... une méthode qui n'a rien de très nouveau mais qui a le mérite d'être efficace.

Compatibilité tous azimuts

Microsoft a particulièrement mis l'accent sur la compatibilité avec sa nouvelle console. Les accessoires de la Xbox One et de la Xbox One S, ainsi que l'ensemble de leurs jeux pourront fonctionner naturellement sur la Xbox One X. Inutile donc de racheter de nouvelles manettes. Ce qui est plutôt une bonne nouvelle une fois que l'on sait que la console est annoncée au prix de 499 euros... sans jeu, soit 100 euros de plus qu'une PlayStation 4 Pro. Un tarif dont l'équipe marketing du constructeur se dit « fière »

Il n'y a pas non plus besoin de disposer d'un téléviseur 4K pour profiter de graphismes améliorés précise Microsoft. Leur rendu s'effectuera en 4K native quand cela sera possible (si le jeu est compatible pour commencer) et l'image sera ensuite réduite en 1080p si le téléviseur n'est pas capable d'afficher de la 4K. Des filtres seront aussi appliqués afin d'affiner quelque peu les graphismes. Reste à voir avec quelles performances et quel niveau de détail.

Du côté des titres qui profiteront de ces améliorations, parmi ceux déjà sortis, Microsoft évoque notamment Gears of War 4, Forza Horizon 3, Killer Instinct et Halo Wars 2 au sein de son catalogue. Les éditeurs tiers se sont eux aussi mis au travail, notamment Square Enix pour Final Fantasy XV, ou Capcom pour Resident Evil VII. Vous pourrez aussi jouer à Rocket League en 4K si le cœur vous en dit. 

Xbox One X

Une dernière surprise est venue s'inviter sur le front de la compatibilité. D'ici la fin de l'année, l'ensemble de la gamme Xbox One sera capable de lire certains jeux de la première Xbox, sortie en 2001, en améliorant leurs graphismes au passage. Peu de détails ont été donnés pour le moment, mais Phil Spencer assure qu'il sera possible de rejouer ainsi à Crimson Skies.

Le lancement de la Xbox One X est prévu pour le 7 novembre prochain, partout dans le monde.


chargement
Chargement des commentaires...