Corsair : clavier anti-éclaboussures, boîtier en carbone et 16 millions de couleurs au Computex

Joyeux Noël ! 32
Accès libre
image dediée
Crédits : Sébastien Gavois
Boitiers COMPUTEX
Par
le lundi 12 juin 2017 à 09:30
Sébastien Gavois

Du watercooling, un clavier pour joueurs maladroits, des boitiers avec verre trempé et surtout des LED RGB dans tous les coins, voici ce que présentait Corsair au Computex. L'orientation de la marque est claire : les joueurs... qui aiment les couleurs et ont les moyens de s'offrir des configurations haut de gamme.

Comme chaque année, Corsair était présent au Computex, dans une suite d'un hôtel à proximité du World Trade Center de Taipei. Le fabricant y exposait plusieurs nouveautés, mais surtout des concepts de produits qui n'arriveront pas forcément dans le commerce, du moins sous cette forme.

K68 : un clavier mécanique qui résiste aux liquides, mais qui n'est pas étanche

Commençons de suite par un clavier mécanique pour joueurs, le K68. Sa particularité : il est résistant à la poussière et à l'eau. Le fabricant nous explique que les touches font office de « parapluies » afin de protéger les parties sensibles – notamment les switchs – des projections d'eau. Il n'est pas étanche (certifié IP32 seulement), ne prévoyez donc pas de le laver dans l'évier par exemple. Ce produit vise les joueurs maladroits selon la marque, mais aussi les cybercafés et autres lieux où l'on peut jouer en réseau. 

Deux déclinaisons sont annoncées : la première avec des touches Cherry MX Red et un rétroéclairage rouge, la seconde avec des MX Blue et un rétroéclairage... bleu bien évidemment. Aux États-Unis, les prix débutent à 99 dollars pour la version Red, mais le tarif n'est pas encore fixé pour la France. Pour ce qui est de la disponibilité par chez nous, il faudra attendre probablement fin 2017.

Corsair K68 

SYNC IT, une solution pour contrôler toutes les LED RGB de votre ordinateur

Bien évidemment, la suite de Corsair regorgeait de LED RGB dans tous les sens (le clavier K68 était loin d'être un cas isolé) : ventilateurs, pompes de watercooling, souris, DDR4, rubans de LED, boîtiers, etc. Le fabricant nous explique qu'il souhaite proposer une solution de gestion centralisée afin de synchroniser tout ce petit monde, notamment à travers des partenariats avec d'autres marques. Cette solution, baptisée SYNC IT, réunit deux logiciels : Corsair Link et Utility Engine.

Grâce à ce logiciel, vous pouvez créer des effets lumineux qui se déplacent sur l'ensemble de vos composants Corsair équipés de LED RGB. Le constructeur propose également une prise en charge de certaines cartes mères MSI, permettant ainsi d'étendre les effets lumineux en dehors de son propre écosystème.

Le partenariat avec MSI n'est pas exclusif et le fabricant nous indique en chercher d'autres, ce qui pourrait prochainement être le cas avec Gigabyte (rien n'est confirmé pour le moment, mais les discussions semblent sur la bonne voie). Sur son site, Corsair propose un SDK afin de laisser la communauté prendre en main son système.

SYNC IT n'est pas encore disponible en téléchargement et il faudra attendre la fin de l'année pour que cela soit le cas.

De la DDR4 jusqu'à 4 600 MHz... avec des LED

Dans sa suite, Corsair semble être particulièrement fier d'être le constructeur à proposer le kit de 64 Go (8x 8 Go) de DDR4 qui est « probablement le plus rapide avec des LED », avec une fréquence de 4 133 MHz. Il grimpe même jusqu'à 4 600 MHz, mais avec 16 Go seulement (2 x 8 Go), toujours avec de l'éclairage.

Le fabricant est conscient que certains concurrents vont encore plus haut niveau fréquence, mais il nous indique que la présence de LED sur les barrettes ajouterait des interférences. Bref, un système à réserver à ceux qui aiment les couleurs... et probablement qui en ont les moyens. Aucun prix ne nous a été confirmé pour le moment.

Corsair Computex 2017

Nom de Zeus, une souris gamer sans fil (Qi) chez Corsair 

Le fabricant profitait aussi du salon pour présenter des concepts sur différents produits, dont la commercialisation n'est pas forcément prévue dans l'immédiat. Dans le lot, on retrouve notamment la souris sans fil Zeus. Il s'agit de la première du genre pour joueurs chez Corsair, ce alors que la concurrence est présente sur ce créneau depuis plus de 10 ans.

Corsair ne donne aucun détail concernant les caractéristiques techniques (nombre de DPI, etc.), précisant qu'il ne s'agit que d'un prototype, qui n'était d'ailleurs pas relié à un ordinateur pour effectuer quelques tests. Le fabricant explique qu'elle peut également se recharger sans fil via le standard Qi via une petite surface (en haut à droite) où il suffit de laisser la souris pour qu'elle se recharge.

Le constructeur explique qu'il est également possible d'avoir des adaptateurs Qi vers USB/Lightning afin de faire de même avec un smartphone par exemple. Reste maintenant à voir sous quelle forme sera éventuellement vendue la Zeus et ce qui sera inclus dans le bundle.

Corsair Computex 2017Corsair Computex 2017

Curve et Slate : deux concepts de boîtiers (très) très haut de gamme

Dans la suite de Corsair, deux boîtiers étaient également exposés : les Concept Curve et Concept Slate. Le premier est une évolution du Graphite 780T avec un châssis en fibre de carbone et une vitre en verre trempée incurvée. De son côté, le Slate est un « monstre » capable de renfermer deux configurations (ATX et mini-ATX), deux systèmes de watercooling avec pompes et radiateurs, plus d'une vingtaine de ventilateurs (huit en façade), etc. Cette fois-ci, deux vitres en verre trempé sont de la partie.

Comme la Zeus, il s'agit de deux prototypes qui n'ont pas spécialement vocation à être vendus nous précise le fabricant. Cela pourrait arriver dans un second temps, mais le format et les matériaux utilisés pourraient alors ne pas être les mêmes (notamment la fibre de carbone qui est onéreuse).

Corsair Computex 2017
Concept Curve et Concept Slate

Du watercooling en partenariat avec Aqua Computer

Ensuite, Corsair exposait des composants de watercooling (waterblocks CPU, GPU, réservoirs, etc.) pour monter son propre système de refroidissement. Si les produits sont estampillés du logo de la marque, ils sont issus d'un partenariat avec Aqua Computer.

Enfin, terminons avec un nouveau kit de watercooling tout-en-un dans la gamme Hydro Series. Il est composé d'un waterblock CPU en « aluminium avec finition en verre sablé » et d'un ruban de LED qui fait le tour de la pompe... les amateurs du genre apprécieront surement. Le radiateur dispose pour sa part de trois ventilateurs Corsair ML de 120 mm pour commencer et peut-être de 140 mm par la suite.

Là encore, il ne s'agit que d'un concept, pas d'information donc sur le prix ou la disponibilité. Corsair nous précise que des radiateurs de plus petite taille seront ensuite proposés, le but étant de remplacer la gamme Hydro Series actuellement disponible. La bonne nouvelle, c'est que les kits seront compatibles avec Link, et donc SYNC IT, lorsqu'il sera disponible.

Bref, chez Corsair le Computex 2017 est placé sous le signe des couleurs RGB et des concepts de produits haut de gamme. On attend maintenant de voir comment SYNC IT va réussir à prendre sa place dans le déluge de LED chez tous les constructeurs, et ce qu'il adviendra des différents concepts de produits.

Corsair Computex 2017Corsair Computex 2017


chargement
Chargement des commentaires...