QNAP dégaine les NAS TS-x77 avec un CPU Ryzen, le RAID 50/60 arrive, Qtier s'améliore

R5 ou R7, au choix 9
Accès libre
image dediée
Crédits : Sébastien Gavois
Stockage COMPUTEX
Par
le mercredi 31 mai 2017 à 14:00
Sébastien Gavois

Cette année encore, QNAP avait de nombreuses nouveautés à présenter au Computex : des évolutions logicielles pour QTS et Qtier, de nouveaux niveaux de RAID, mais surtout des NAS qui intègrent... des processeurs Ryzen d'AMD.

Depuis maintenant plus de deux ans, QNAP propose des NAS équipés de puces AMD. Cette année, le fabricant profite du Computex pour présenter sa série TS-x77 qui intègre un processeur Ryzen 5 ou 7. Là encore, l'argument avancé par le constructeur par rapport à une solution Intel équivalente est le même : le prix.

QNAP récidive et intègre Ryzen dans une gamme de NAS

En effet, au Computex de 2015 les équipes nous expliquaient que les puces de la série G d'AMD avaient l'avantage de proposer une gestion matérielle du chiffrement via le jeu d'instructions AES-NI, ce qui n'était alors pas le cas sur les modèles d'entrée de gamme chez Intel. Ils pouvaient ainsi proposer des NAS avec cette fonctionnalité, à moindre coût.

Avec Ryzen, l'idée reste la même : intégrer des processeurs qui ont un tarif inférieur aux modèles Intel avec des performances et des possibilités équivalentes. Cette nouvelle gamme vient se placer face aux TVS-X82 (les châssis sont d'ailleurs identiques, à un changement de couleur près). Trois références sont annoncées : TS-677, TS-877 et TS-1277 avec respectivement 6, 8 et 12 baies. 

Six à huit cœurs, une carte mère développée par QNAP

À chaque fois, vous avez le choix entre un processeur Ryzen 5 1400 (4C/8T), 5 1600 (6C/12T) ou 7 1700 (8C/16T), avec au minimum 8 Go de mémoire vive, extensible jusqu'à 64 Go. Le constructeur nous explique qu'il a développé sa propre carte mère AM4, comme c'est le cas pour l'ensemble de ses NAS la marque disposant de ses propres usines.

Nous avons demandé aux équipes si elles avaient dû procéder à des ajustements internes au niveau du système de refroidissement afin de supporter Ryzen, mais nous n'avons pas pu avoir de réponse sur cette question pour le moment. Nous mettrons cette actualité à jour dès que cela sera le cas.

NAS QNAP Ryzen

USB 3.1 à 10 Gb/s, emplacements M.2 et PCIe

Pour le reste, les TS-x77 disposent tous de deux emplacements M.2 pour installer des SSD en plus des périphériques de stockage. Quatre ports réseau Gigabit sont de la partie, trois emplacements PCIe 3.0 (x8-x4-x4), deux ports USB 3.1 Gen 2 à 10 Gb/s, cinq USB 3.0, etc.

Il n'y a pas de sortie vidéo par défaut puisque les processeurs Ryzen 5/7 n'ont pas d'IGP, mais il est possible d'ajouter une carte graphique PCIe (AMD ou NVIDIA) si besoin. Vous pouvez également installer une carte réseau afin de disposer de ports à 10 ou 40 Gb/s par exemple.

Pour le moment, aucun tarif n'est indiqué par le fabricant qui nous précise néanmoins que le prix sera inférieur à celui des TVS-x82 équipés de processeur Intel. Il vise en effet un public qui a de gros besoins, mais pas forcément les moyens d'investir autant dans un NAS. Il faudra maintenant attendre qu'ils arrivent en Europe pour en savoir davantage, probablement à partir du troisième trimestre, mais cela reste à confirmer.

De nouvelles versions des TS-431X et P arrivent, Thunderbolt 3 prend ses aises

Au Computex, le constructeur présente également ses TS-431X2 et TS-431P2 qui sont des évolutions des TS-431X et TS-431P. Pour rappel, ces deux derniers sont identiques à quelques détails près : la version « X » à droit à un port 10 Gb/s par défaut et 2 Go de mémoire vive au lieu de 1 Go.

Les déclinaisons « 2 » exploitent un nouveau SoC : l'Alpine AL-314 à quatre cœurs au lieu d'un Alpine AL-212 avec deux cœurs, les performances globales devraient donc s'en ressentir. Autre changement, et pas de moindres, la mémoire vive du TS-431P2 est extensible jusqu'à 8 Go, alors que ce n'était pas le cas auparavant.

Toujours du côté des NAS, le fabricant ajoute une connectique Thunderbolt 3 sur un nombre croissant de modèles. Pêle-mêle nous pouvons ainsi citer les TVS-x82T3 ainsi que le TS-453BT3 avec quatre baies. Pour le moment, ce n'est le cas d'aucune référence à deux baies. 

Cette ouverture par Intel pourrait aider à démocratiser son écosystème, un point dont se réjouit d'ailleurs QNAP. Mais interrogé sur une possible baisse des tarifs et une disponibilité plus large de Thunderbolt 3 sur ses NAS, le constructeur n'avait pas de réponse à nous apporter pour le moment.

NAS QNAP ComputexNAS QNAP Ryzen

Les RAID 50 et 60 arrivent

Côté logiciel, la prochaine mise à jour du QTS ajoutera deux niveaux de RAID : 50 et 60. Techniquement, il s'agit de créer deux grappes en RAID 5 ou 6 et de les assembler via un RAID 0. Cela permet d'augmenter les performances tout en assurant une certaine tolérance de panne sur les disques durs.

Pour profiter d'un RAID 50 il faut au minimum six périphériques de stockage, contre huit pour du RAID 60. De son côté, QNAP recommande d'en avoir au moins dix. Notez qu'il faudra pour le moment se contenter de créer des grappes RAID avec des périphériques de stockages présents dans le NAS, ceux des unités d'extension n'étant pas pris en charge.

Il n'y a pas de raison technique à une telle limitation nous explique le fabricant, qui nous précise qu'il va donc essayer de proposer une telle fonctionnalité par la suite. Idem pour Qtier, une fonction de hiérarchisation automatique des données (voir cette actualité), qui ne fonctionne pour le moment pas avec les RAID 50/60, mais cela pourrait arriver dans le futur.

Deux nouvelles fonctionnalités pour Qtier et QTS

Concernant Qtier justement, une nouvelle option a été ajoutée : l'auto tiering schedule. Jusqu'à présent, il fallait définir une période pendant laquelle le NAS pouvait s'occuper de déplacer les données en fonction de leur importance (celles le plus souvent utilisées sont placées sur des SSD plutôt que des disques durs afin d'être récupérées plus rapidement).

Désormais, il peut s'en charger de manière autonome en privilégiant bien évidemment les périodes où le NAS n'est pas beaucoup sollicité. Toujours dans Qtier, vous avez désormais la possibilité de définir manuellement des priorités pour les dossiers partagés. Trois paliers sont proposés : low, medium et high.

QTS ajoute une nouvelle corde à son arc : la prise en charge du protocole de communication iSCSI Over RDMA, ou iSER, avec les serveurs VMWare. Pour faire simple, cela permet d'augmenter les performances et de réduire les temps de réponse. Tous les détails sont disponibles par ici.

Pour les amateurs de streaming, l'application DJ2 Live permet de diffuser des vidéos en direct (y compris en 4K UHD) et de les enregistrer en même temps. Il s'agit de proposer une alternative maison à des services comme YouTube et Twitch, mais avec des fonctionnalités plus limitées bien évidemment.

La nouvelle application de vidéosurveillance QVR Pro disponible en bêta

Pour terminer, il était aussi question de QVR Pro, la nouvelle solution de vidéosurveillance du fabricant. Pour rappel, celle-ci n'est pas franchement nouvelle puisqu'elle avait été présentée au CeBIT par exemple. Elle est disponible en bêta depuis le QTS App Center. L'application est gratuite, mais elle sera par la suite payante au-delà d'un certain nombre de caméras. 

Elle propose une nouvelle interface qui permet de réorganiser facilement l'ensemble des fenêtres avec les images provenant des caméras, découper une vidéo à 360° en plusieurs morceaux, réserver une partie du stockage aux enregistrements, gérer des événements du type If Then (y compris avec des requêtes HTTP), etc.


chargement
Chargement des commentaires...