Gestion de tâches : nous avons testé Microsoft To-Do, futur remplaçant de Wunderlist

Mais il reste encore du travail 20
Accès libre
image dediée
Applications
Par
le jeudi 20 avril 2017 à 12:07
Vincent Hermann

Microsoft a publié hier soir une première version de To-Do, sa nouvelle application de gestion des tâches. Elle doit à terme prendre la relève de Wunderlist. Déjà disponible sur plusieurs supports et doté d’une version web, To-Do est pour l’instant assez basique, mais devrait rapidement évoluer.

En juin 2015, Wunderlist annonçait son rachat par Microsoft. À cette époque, la société de Redmond avait pris pour habitude de s’accaparer des applications à succès, comme Acompli – devenu Outlook pour Android et iOS – et Sunrise, un calendrier maintenant disparu, mais dont les fonctionnalités ont été intégrées à Outlook.

Tout portait à croire que Microsoft allait simplement poursuivre le développement de Wunderlist. Jusqu’à présent, c’est bien ce qu’a fait l’éditeur qui a aussi travaillé sur un autre projet : To-Do. Développée par l’équipe de Wunderlist, cette nouvelle application se veut le nouveau gestionnaire de tâches et de listes maison, destiné à remplacer l'offre actuelle.

Une première Preview et une interface agréable

La première mouture – disponible via une interface web mais aussi pour Android, iOS et Windows 10 – est en fait une préversion. Elle n’est clairement pas prête à prendre la relève de Wunderlist et veut davantage montrer les grandes bases de ce que sera To-Do.

L’application est ainsi pour l’instant assez simple. On se connecte avec son compte Microsoft (impossible de l’utiliser sans authentification) puis on commence à ajouter des tâches. L’interface se décompose essentiellement en deux éléments importants : la vue Ma journée et les autres listes.

Par défaut, on arrive sur la première et les tâches sont donc considérées comme à réaliser avant le soir. Chaque matin, cette liste est remise à zéro. La composition de Ma journée peut également dépendre de ce qui sera ajouté dans la liste Tâche (dont le nom mériterait sans doute d’être mis au pluriel). Chaque ajout peut être édité pour inclure une échéance.

Si la date correspond, la tâche bascule alors automatiquement dans Ma journée. S’il n’y a pas de date précise mais qu’on décide qu’un élément est à accomplir aujourd’hui, une fonction Ajouter à Ma journée (icône soleil) l’envoie au bon endroit.

Notez que chaque liste peut être personnalisée par un thème, plus spécifiquement un choix de couleur et de fond en filigrane. On pourra également les trier par ordre alphabétique, échéance, date de création ou par tâches terminées. Dans les options, on pourra également les renommer, les supprimer ou encore masquer tout ce qui a été accompli.

To-Do se voulant un gestionnaire « intelligent », il analyse les listes pour proposer des ajouts dans Ma journée. En cliquant sur l’ampoule en haut à droite de la liste principale, il affiche des suggestions de tâches à accomplir. On ne sait par contre pas si cette analyse se fait localement ou en ligne. Il est encore un peu tôt pour juger de la pertinence réelle de ces propositions, et nous surveillerons donc l’évolution de la fonction au cours des prochains mois.

To-DoTo-DoTo-DoTo-DoTo-Do
La version iOS de To-Do

Des bases simples, une synchronisation assez rapide

L’idée de Microsoft pour To-Do est de coller son application partout. La version web lui permet d’être utilisée dans n’importe quel navigateur (nous l’avons utilisé dans Chrome, Edge, Firefox et Vivaldi sans aucun problème), et les versions Android, iOS et Windows 10 seront prochainement accompagnées de moutures pour macOS, iPad et tablettes Android. 

Qui dit versions multiples dit également synchronisation. Cette dernière se montre rapide. Cela étant, c’est la moindre des choses dans ce type de service. On retrouve donc l’un des intérêts de Wunderlist, à savoir préparer rapidement une liste sur l’ordinateur (par exemple pour les courses) et l’emporter avec soi plus tard sur smartphone.

Les informations ajoutées sur un appareil apparaissent très rapidement sur les autres. Dans la version iOS par exemple, l’ajout d’un élément dans une liste a pris moins d’une seconde pour apparaître dans une version web ouverte dans Firefox. La synchronisation prend aussi en charge les thèmes.

Notez que To-Do est conçu pour s’insérer dans Office 365. Si le compte Microsoft utilisé est relié à un abonnement, les tâches sont synchronisées dans la partie idoine d’Outlook. S'il ne l'est pas, elles apparaissent dans la section Tâches d'Outlook.com. Elle ne se manifestent cependant pas encore pour l'instant dans les applications intégrées de Windows 10.

To-DoTo-Do
Les versions Windows 10 et web (dans Firefox)

Des manques encore importants

Comme indiqué, cette première version de To-Do est surtout là pour montrer la voie, mais Microsoft a encore du pain sur la planche. On remarque ainsi des absences importantes. Par exemple, et contrairement à Wunderlist, il n’est pas possible de partager directement une liste de tâches, aucune icône ne permettant l’envoi à un contact.

Il n’est pas non plus possible de travailler à plusieurs sur une même liste, ce qui est l’une des fonctions de base de l’application que To-Do doit remplacer plus tard. To-Do manque également de certaines intégrations. Sous iOS 10 par exemple, l’application aurait tout intérêt à proposer un widget pour l’écran verrouillé.

Sur les appareils mobiles, l'application n’est pas universelle et n'exploite pas correctement les grands écrans. Elle se contentera donc d’afficher une interface « smartphone » agrandie, mais sans plus. Autre manque flagrant, une vignette dynamique pour la mouture Windows 10.

Microsoft propose aux testeurs de suggérer eux-mêmes les fonctions qui pourraient manquer, en passant par le site UserVoice. Le partage des listes y figure en bonne position, de même que les créations de sous-tâches, la synchronisation des informations sans abonnement Office 365, des thèmes sombres, l’intégration avec Cortana, des tags ou encore le support de Flow et d’IFTTT. La mise à disposition d'une API aux développeurs sera ainsi sans doute la bienvenue.

L’éditeur promet en tous cas d’ajouter petit à petit d’autres fonctionnalités, le partage étant clairement mis en avant. En plus des versions manquantes, Miicrosoft indique aussi que To-Do sera progressivement lié à un nombre plus important de services maison. Reste à voir lesquels.


chargement
Chargement des commentaires...