Netflix frôle la barre des 100 millions d'abonnés malgré des recrutements plus bas que prévus

On s'échauffe avant les bilans des opérateurs 32
image dediée
Finances
Par
le mardi 18 avril 2017 à 16:03
Kevin Hottot

La valse des résultats trimestriels reprend, et c'est Netflix qui a dégainé en premier cette fois-ci. Le géant américain de la SVOD a manqué ses objectifs de recrutement de nouveaux abonnés, pourtant, l'entreprise est enfin parvenue à dégager un bénéfice en dehors des États-Unis.

Inéluctablement, Netflix poursuit son ascension. Le géant de la SVOD flirte avec la barre des 100 millions d'abonnés à travers le monde, mais ne l'a toujours pas franchie, alors que bon nombre d'observateurs s'y attendaient. Malgré ce contre-temps fâcheux, le groupe américain est encore très loin de la catastrophe.

Le bénéfice explose

Son chiffre d'affaires a en effet bondi de près de 35 % en un an, afin d'atteindre 2,637 milliards de dollars au premier trimestre 2017. Pour la première fois de l'histoire de l'entreprise, qui avait débuté avec de la location de DVD par correspondance, les revenus du streaming ont compté pour plus de 2,5 milliards de dollars sur les trois derniers mois. Un record que Netflix compte battre dès le prochain trimestre. 

Autre bonne nouvelle, le bénéfice opérationnel de l'entreprise a été multiplié par plus de cinq en l'espace d'un an et s'établit désormais à 257 millions de dollars. Un score en partie dû aux progrès réalisés par Netflix en dehors des États-Unis. Habitué à cumuler les pertes à l'étranger, le géant américain a inscrit un bénéfice de 43 millions de dollars hors de ses terres. Un exploit qui ne devrait pas être renouvelé, sauf surprise, au prochain trimestre. 

Le résultat net s'établit quant à lui à 178 millions de dollars, à comparer aux 28 millions enregistrés un an plus tôt à la même période. 

Les marges retomberont au deuxième trimestre

Lisez la suite : 79 % de ce contenu reste à découvrir

Seuls nos abonnés peuvent lire l'intégralité de cet article.


chargement
Chargement des commentaires...