Windows 7/8.1 : Microsoft active le blocage des mises à jour sur les PC Kaby Lake et Ryzen

Un vrai bazar 75
image dediée
Crédits : David Legrand (licence: CC by SA 4.0)
OS
Par
le vendredi 14 avril 2017 à 17:24
Vincent Hermann

Le dernier Patch Tuesday s’est accompagné pour certains d’une mauvaise surprise : les mises à jour sont impossibles à installer. C’est la conséquence d’un choix fait l’année dernière, les processeurs très récents n’étant plus pris en charge sous Windows 7 et 8.1.

En janvier 2016, Microsoft annonçait une nouvelle fracassante : les utilisateurs de processeurs Skylake (architecture Core de 6e génération chez Intel) avaient environ 18 mois devant eux pour passer à Windows 10 s’ils utilisaient une version 7 ou 8.1. À compter du 17 juillet 2017, seuls les correctifs critiques pourraient s’installer s’ils ne le faisaient pas.

Comme on s’en doute, la nouvelle fut accueillie plus que fraichement. Il n’a pas fallu longtemps pour que Microsoft révise sa position, car la grogne des utilisateurs était plus que perceptible. Comme nous l’avions relevé il y a un mois, la dernière mise à jour de la fiche explicative à ce sujet était claire : Windows 7 et 8.1 supporteraient les puces Skylake jusqu’à leurs fins de support respectives, les 14 janvier 2020 et 10 janvier 2023.

Il était cependant bien précisé que cet « effort » ne serait pas reconduit pour les dernières générations d'Intel et d'AMD, à savoir Kaby Lake et Ryzen. En d’autres termes, pour gérer des technologies plus récentes, il faudrait passer à Windows 10. En pratique, c’est bien le cas, mais comme souvent avec Microsoft, la situation n’est pas simple.

Quand survient le Patch Tuesday d’avril

Lisez la suite : 79 % de ce contenu reste à découvrir

Seuls nos abonnés peuvent lire l'intégralité de cet article.


chargement
Chargement des commentaires...