Canonical : Shuttleworth redevient PDG, tandis que commencent les licenciements

Nombreuses incertitudes 44
image dediée
Société
Par
le jeudi 13 avril 2017 à 12:09
Vincent Hermann

L’annonce récente par Canonical d’un large changement de stratégie a surpris tout le monde. Cette inflexion radicale ne se fait cependant pas sans casser quelques œufs. Plusieurs dizaines d’employés sont ainsi invités à partir, tandis que le fondateur Mark Shuttleworth redevient PDG.

La semaine dernière, Canonical a provoqué l’étonnement en annonçant l’arrêt de ses efforts sur la convergence des écrans. La distribution Ubuntu voulait ainsi proposer avec son environnement Unity 8 une base commune pour tous les types d’appareils. Il n’en sera rien : Ubuntu restera axé sur les ordinateurs, Unity 8 est abandonné, de même que le serveur d’affichage Mir.

Finalement, retours aux premières amours, puisque Ubuntu 18.04, la prochaine mouture LTS (Long Term Support), sera fournie avec GNOME 3.X. Un choix pour le moins étrange, l’éditeur disposant entre temps d’une version 17.10 qui aurait pu être utilisée pour ces gros travaux. D’autant qu’entre temps, Canonical va devoir affronter une réorganisation sur laquelle elle ne s’étend pourtant pas beaucoup.

Shuttleworth prend officiellement la tête de l’entreprise

Lisez la suite : 83 % de ce contenu reste à découvrir

Seuls nos abonnés peuvent lire l'intégralité de cet article.


chargement
Chargement des commentaires...