Ryzen : une même puce avec deux CCX actifs pour les modèles à 4, 6 ou 8 coeurs

Réactivables ? 46
image dediée
Processeurs

Finalement, il n'y aura pas de puce Summit Ridge composée d'un seul CCX et quatre cœurs. AMD a confirmé que tous ses processeurs Ryzen utilisaient le même die, avec des éléments désactivés. Une mauvaise nouvelle pour certains, mais une source d'espoir pour d'autres.

C'est ce matin qu'AMD dévoilait ses processeurs Ryzen 5. Leur particularité ? Ils disposent de quatre ou six cœurs, contre huit pour les modèles R7. Mis sur le marché le 11 avril, ils devraient être proposés entre 189 et 279 euros.

Nous avons déjà pu évoquer en détails les caractéristiques des différents modèles, qui peuvent parfois paraître un peu aléatoires, tant au niveau du cache que du bonus de fréquence XFR ou de l'offset de température. Mais une question restait en suspens : comment ces puces sont-elles composées ?

Ryzen Tableau 16 mars 2017

Pas de puce spécifique pour les modèles à quatre cœurs

De manière traditionnelle, pour constituer une gamme de processeurs, un constructeur va imaginer une ou plusieurs puces et les vendre sous des formes diverses en fonction de leurs capacités et de leurs défaillances. C'est ce qui explique l'existence de produits avec différents niveaux de fréquence, de cache et parfois un nombre de cœurs revu à la baisse.

Quand AMD avait imaginé les modèles à trois cœurs de ses gammes précédentes, il en désactivait un sur quatre au niveau du die. À l'inverse, chez Intel, c'est une puce différente qui est utilisée entre les modèles à deux ou quatre cœurs. Avec Ryzen, on se retrouve dans la première situation.

En effet, AMD nous a confirmé en fin de matinée qu'il n'existait qu'une seule variante de Summit Ridge, Zeppelin, et qu'elle était parfois proposée avec deux ou quatre cœurs de désactivés.

Les deux CCX sont utilisés sur tous les modèles

De la même manière, cette désactivation se fait de manière « équitable ». Ainsi, les Ryzen 5 seront composés de la sorte au niveau de leurs CCX, qui représentent les deux groupes de quatre cœurs composant une puce Ryzen et reliés entre eux par le lien connu sous le petit nom d'Infinity Fabric :

  • 4 cœurs : 2C + 2C
  • 6 cœurs : 3C + 3C

AMD n'explique pas vraiment la raison de ce choix. On imagine mal qu'elle soit commerciale puisqu'une puce avec seulement quatre cœurs serait sans doute moins chère à produire. L'idée était sans doute de ne pas avoir à concevoir une seconde puce pour le moment.

Reste à voir ce qu'il en est pour les Ryzen 3 qui seront dévoilés dans la seconde partie de l'année, et devraient aussi embarquer quatre cœurs, mais à des fréquences plus faibles que le R5 1400X.

Ryzen 5 Slides

Une mauvaise nouvelle, mais un espoir pour certains

Une chose est sûre, ceux qui espéraient que les modèles à quatre cœurs permettraient de ne pas affronter le faible débit de l'Infinity Fabric, qui relie les CCX et pourrait être à l'origine d'un déficit de performances de Ryzen, en seront pour leurs frais.

Cette nouvelle en intéressera par contre d'autres : ceux qui espèrent que, comme cela a déjà été le cas par le passé avec des produits AMD, il sera possible de réactiver certains cœurs. Une perspective qui devrait occuper les bidouilleurs en herbe dans les mois à venir.

Publiée le 16/03/2017 à 14:30
David Legrand

Directeur des rédactions et responsable des L@bs de Nancy. Geek de l'extrême spécialisé dans l'analyse des produits high-tech, les réseaux sociaux et les trios d'écrans. Adepte du libre.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €


chargement
Chargement des commentaires...