Roaming depuis l'Amérique du nord : Xavier Niel trolle SFR, qui adapte son offre

Ping... pong 54
En bref
image dediée
Téléphonie
Par
le mardi 14 mars 2017 à 18:08
David Legrand

La guerre des télécoms serait terminée ? Ce n'est pas le cas si l'on en croit la passe d'armes du jour entre Free et SFR. Xavier Niel avait en effet attaqué son concurrent sur le coût de la data depuis l'Amérique du Nord, ce dernier a donc décidé de sortir une nouvelle offre.

Ce matin, Free Mobile annonçait sa « grande nouvelle » du jour, à savoir une évolution du roaming au sein de son forfait à 19,99 euros. Il n'était ainsi plus question d'une limite de 35 jours et le quota de data en 3G passait de 3 à 5 Go. Le tout pour un tarif inchangé.

Il s'agissait surtout pour la société d'anticiper les modifications des règles au niveau européen à compter de juin prochain, et de marquer les esprits en étant le premier à faire une annonce. Comme nous l'évoquions alors, rares sont les offres intéressantes à ce niveau pour le moment Free étant déjà l'un des rares à inclure la data depuis de nombreux pays, dont les USA.

Nous citions alors l'exemple de RED de SFR, qui propose en ce moment une offre avec 15 Go de 4G et 5 Go depuis l'Europe et les DOM dans un forfait annoncé à 15 euros par mois. Rapidement, des contre-arguments ont été évoqués ici ou là, notamment sur le coût de 5 Go en itinérance depuis les USA.

Finalement, c'est Xavier Niel lui-même qui a évoqué cet argument, dans une réponse à Stéphane Soumier, directeur de la rédaction de BFM Business (appartenant au groupe SFR, propriété d'Altice). 

Le « jeu » entre les deux groupes et leurs propriétaires respectifs est habituel, et dans le cas présent, il n'est pas resté sans réponse. En effet, dans un communiqué l'opérateur vient d'annoncer que « la Série Limitée RED Europe qui proposait déjà 5 Go de roaming mensuel en Europe évolue pour devenir RED 15 Go 100% Roaming (voix/SMS/MMS et Internet 4G) et inclut désormais les USA et le Canada ainsi que 10 Go supplémentaires en roaming ».

Ainsi, l'offre propose 15 Go de roaming par mois, mais elle aura par contre une date limite puisqu'elle est uniquement proposée jusqu'au 6 juin prochain. Après cette date, les offres de SFR évolueront sans doute de manière plus globale pour prendre en compte les nouvelles règles européennes. 

Problème, on sent que cette annonce s'est faite dans la précipitation, puisque pour le moment rien n'est encore en ligne. L'équipe en charge de la communication a précisé sur Twitter que cela arriverait... le 21 mars. Nous reviendrons donc plus en détail sur ses conditions une fois que tous les documents légaux seront disponibles.

Chaque offre a bien entendu ses avantages et ses inconvénients, et chacun devra choisir en fonction de ses besoins. Mais l'on voit que la bataille du mobile, que certains pensaient éteinte ces derniers temps, se déplacer du côté du roaming qui va sans doute être au centre de la communication des opérateurs avec les vacances d'été qui approchent. Une fois de plus, le consommateur qui saura attendre le bon moment pourrait bien être le grand gagnant.

Liste des destinations concernées par l'offre de SFR :

Acores, Åland, Alaska, Allemagne, Andorre, Autriche, Baléares, Belgique, Bulgarie, Canada, Canaries, Chypre, Corfou, Crète, Croatie, Cyclades, Danemark, La Désirade, Espagne, Estonie, Etats-Unis, Finlande, Gibraltar, Grèce, Guadeloupe, Guyane Française, Guernesey, Hawaï, Hongrie, Iles vierges américaines, Féroé (Iles de), Irlande, Islande, Italie, Jersey (Ile de), Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Madère, Malte, Man (Ile de), Marie-Galante, Martinique, Mayotte, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Porto-Rico, Portugal, République tchèque, Rhodes (Ile de), Roumanie, Royaume-Uni, Sardaigne, Sicile, Slovaquie, Slovénie, Saint-Marin, Suède, Suisse, Réunion, Saintes (Iles des), St Barthelemy, Saint Martin, St Pierre & Miquelon, Vatican.


chargement
Chargement des commentaires...