Messageries : Viber a son Secret Chat, Telegram ses appels audio et Signal sa vidéo

Branle-bas de combat ! 28
image dediée
Applications

Beaucoup d’activité actuellement dans les applications de messagerie. Viber reçoit une fonctionnalité de conversation avec date d’expiration, Signal dispose de ses appels vidéo en version finale et Telegram prépare l’arrivée des appels audio.

La plupart des applications mobiles de messagerie proposent une fonctionnalité dite de conversation secrète, ou Secret Chat. Telegram en dispose par exemple, de même que Messenger. L’idée est toujours la même : la conversation ne laisse aucune trace, les échanges étant supprimés après un temps défini par le créateur de la conversation. Par exemple, on peut indiquer qu’un message est effacé 15 secondes après avoir été lu.

Viber se dote donc de cette fonctionnalité dans sa dernière révision, du moins pour Android et iOS pour l’instant. Pour en profiter, il faut se rendre dans une conversation active puis cliquer sur le nom du contact en haut. Dans le menu qui s’ouvre, il faut sélectionner « Ouvrir le tchat secret ». Une autre conversation s’ouvre alors, avec ses propres règles. Comme sur Snapchat – qui a largement popularisé ce type de fonctionnalité – l’utilisateur est averti quand le contact prend une capture d’écran.

Notez qu'en cas de discussion avec un contact dont l'application n'est pas à jour, Viber proposera de lui suggérer d'aller récupérer la dernière version.

Les appels vidéo de Signal désormais en version finale

Il y a environ un mois, Signal activait une fonctionnalité en bêta pour ceux qui étaient intéressés : les appels vidéo. Tout aussi chiffrés que le reste des communications dans cette application, ces appels sont d’abord audio, et c’est une fois la communication établie que l’on peut cliquer sur l’icône caméra pour activer la vidéo.

Cette fonction est désormais finalisée et accessible aux utilisateurs sous Android et iOS. Plus besoin de l'activer dans les paramètres de l'application. Par contre, l’intégration à iOS 10 via CallKit a été modifiée pour installer quelques barrières de sécurité supplémentaires.

Comme l’avaient indiqué en effet les développeurs le mois derniers, CallKit s’avère pratique, puisqu’il intègre les services VoIP pour les faire apparaître comme des appels classiques : même interface, journal des appels, etc. Or, les appels sont justement synchronisés entre les appareils iOS par le compte iCloud. Une option spécifique permet donc de couper ce lien, les appels apparaissant dans le journal comme provenant d’un « Contact Signal ».

signal appels vidéosignal appels vidéosignal appels vidéosignal appels vidéo

Telegram prépare l’arrivée des appels audio

La version bêta de l’application de messagerie permet aux utilisateurs de tester les appels audio, fonction phare manquant cruellement à celui qui joue les outsiders. Ils fonctionnent comme on s’y attend : un téléphone apparaît simplement en haut à droite de la conversation, on appuie dessus et l’appel se lance.

Telegram a l’air d’avoir manifestement réfléchi à sa copie, particulièrement sur les droits d’appel. Par défaut, tout le monde peut appeler l’utilisateur. Cependant, il est possible de réduire la liste aux seuls contacts, voire d’interdire purement et simplement que d’autres nous joignent. Il est également possible de définir des listes blanche et noire, en fonction du premier réglage.

Ce blocage est important, car Telegram offre la possibilité d’être contacté autrement que par le seul numéro de téléphone. Pour ceux qui n’ont pas envie en effet de communiquer cette information, on peut en effet définir un pseudo, à la manière d’un Kik ou d’un SnapChat. Il fallait donc éviter les cas d’abus. Cela étant, un réglage par défaut braqué sur « Mes contacts uniquement » aurait sans doute été préférable.

telegramtelegramtelegramtelegram

Des appels chiffrés de bout en bout

Autre élément important : les appels audio sont chiffrés de bout en bout. Telegram fournit même, à l’instar de WhatsApp, une image et un texte pour pouvoir comparer ces éléments sur le smartphone d’un contact. S’ils sont identiques, c’est que le chiffrement est garanti. Détail intéressant, les appels semblent impossibles sur les appareils rootés, afin que le chiffrement reste protégé.

L’installation de Telegram bêta ne peut se faire que sur Android, en cherchant l’APK dans le canal officiel « tgbeta ». Une fois l’opération réalisée, le téléphone n’apparait pas tout de suite dans les conversations. Il faut passer par quelques manipulations décrites dans un guide.

Notez que l’équipe semble être à pied d’œuvre pour toutes les versions. Sur iOS notamment, l’application doit bientôt supporter les thèmes et les appels audio. L’actuelle bêta, qu’on peut voir dans le canal tgbeta, est entièrement réécrite en Swift 3.0 et propose une interface modernisée. Les versions finales devraient débarquer dans les semaines qui viennent, y compris pour les clients « desktop ». À voir d’ailleurs si ces derniers supporteront les appels ou s’ils devront attendre une version ultérieure.

Publiée le 14/03/2017 à 09:30
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €


chargement
Chargement des commentaires...