Google Next : compte rendu des (très) nombreuses annonces sur les services et le cloud

Vaste opération séduction 7
image dediée
Services

Google tient actuellement sa conférence Next, centrée sur tout ce qui touche au cloud et aux services. Les annonces d’hier soir ont été particulièrement nombreuses, tant sur ses offres hébergées que les produits pour entreprises, avec notamment l’intronisation officielle de Meet, des améliorations pour Drive et des extensions pour Gmail.

Google Next est la conférence que tient l’entreprise pour avancer son rouleau compresseur de services en tous genres. C’est le rendez-vous des développeurs, des entreprises et des observateurs de la société, son poids dans le domaine du cloud étant l’un des plus importants du marché, avec Amazon et Microsoft.

Google divise officiellement Hangouts en Meet et Chat

L’une des premières annonces de la soirée concernait Hangouts. La firme n’avait pas caché son intention de faire de son service de conversation une messagerie d’entreprise, et on l’attendait donc au tournant, notamment face à un Slack qui jouit d’un grand succès et d’un Microsoft Teams qui débarquera la semaine prochaine en version finale.

Hangouts sera finalement coupé en deux. On retrouvera d’un côté Meet, que nous avons déjà abordé, qui concentrera tout ce qui touche aux réunions en ligne, avec vidéoconférences et gestion des rendez-vous sans nécessiter de plugin particulier.

La réelle nouveauté est Chat. Le service reprendra toute la messagerie texte, avec une orientation clairement inspirée de Slack et autres produits du même acabit. L’application – qui sera disponible sur le web, Android et iOS – affichera ainsi des conversations par fils (threads), une fonctionnalité clé dans ce genre de solution. Google a indiqué avoir beaucoup appris de Gmail dans ce domaine. Les échanges pourront évidemment se faire en tête-à-tête ou en groupe.

google cloud plateform next

Comme Slack et Teams, Google a particulièrement travaillé l’intégration des services, une obligation pour ces messageries. Par exemple, on pourra piocher directement dans Drive pour envoyer un fichier, partager un calendrier, etc. Les éléments tiers seront également de la partie. Asana, Box, Zendesk et ProsperWork seront là dès le départ, mais n’importe quelle entreprise peut développer des bots et des scripts pour les intégrer à Chat.

Google oblige, Chat présentera un moteur de recherche présenté comme « puissant ». D’autres fonctionnalités seront fournies, notamment la possibilité de trier les conversations par type de fichier.

La stratégie de Google en matière de messagerie a semblé floue pendant bien longtemps aux utilisateurs. Pourtant, l’éditeur se veut clair sur ce point : le grand public aura Allo et Duo pour le texte et la vidéo, tandis que les entreprises auront Chat et Meet. Pour l’instant cependant, Hangouts ne va pas disparaître, d’autant que Chat n’est pas prêt et sera seulement disponible sous forme de préversion prochainement.

Drive : des améliorations pour le rendre plus désirable en entreprise

Par Vincent Hermann Publiée le 10/03/2017 à 15:25

chargement
Chargement des commentaires...