Voyages-SNCF fonde Team Loco, une équipe d'e-sport formée par 17 salariés

Livin' La Vida Loca 153
En bref
image dediée
Jeux video
Kevin Hottot

Voyages-SNCF est à l'origine d'une annonce des plus surprenantes aujourd'hui. L'entreprise a officialisé la création de Team Loco, une équipe semi-professionnelle de sport électronique formée par certains de ses employés mais aussi ceux de la SNCF.

De plus en plus d'entreprises s'intéressent au sport électronique, y compris dans le secteur public. Après le partenariat scellé entre Webedia et la Française des Jeux, pour l'organisation de tournois, c'est au tour du site Voyages-SNCF.com de prendre pied dans le milieu, à sa façon. 

Hype train

La société VSC a officialisé un projet baptisé Team Loco. L'idée ? Regrouper 17 salariés hommes et femmes, issus des effectifs de Voyages-SNCF ou de la SNCF, sous une même bannière, celle d'une équipe semi-professionnelle de jeu vidéo.

La Team Loco compte s'attaquer à plusieurs titres, dont FIFA, League of Legends (avec un effectif mixte) ou encore Overwatch, avant de lorgner plus tard du côté de Clash Royale et Just Dance. Une « Gaming Room » est mise à disposition des joueurs du coté de Paris, tandis que la SNCF prend en charge leurs frais d'inscription et de déplacement pour les compétitions.

Ce dernier point ne devrait d'ailleurs pas poser trop de problèmes à la société. Enfin, des coachs sont également chargés de leur perfectionnement. Le tout est géré « sur leur temps de loisir ».

Opération séduction

Cela étant, les ambitions de Voyages-SNCF avec ce projet ne se trouvent pas vraiment du côté sportif. L'entreprise le confesse d'ailleurs dans son communiqué d'annonce. « L’ambition de la Team Loco ? Déjà de se frotter aux compétitions pour voir ce que cela donne [...] On commence de manière très humble, non pas parce qu’on ne croit pas en nos talents, mais parce qu’on sait que la concurrence va être rude ». 

L'idée pour l'entreprise est plutôt de se servir de cette équipe comme d'un vecteur de communication auprès de ses futures recrues, notamment dans les métiers techniques, mais aussi auprès du jeune public « qui sont nos clients de demain ». Une opération marketing dont il est encore bien trop tôt pour juger des retombées, mais qui semble déjà avoir fait grand bruit dans le petit monde du sport électronique.


chargement
Chargement des commentaires...