Microsoft lance officiellement Teams, son concurrent de Slack

Et il y aura du boulot 15
En bref
image dediée
Applications MàJ
Vincent Hermann

Mise à jour : Comme promis, Teams est désormais disponible pour les entreprises disposant d'un abonnement Office 365 compatible. Il est disponible dans 181 marchés et est traduit dans 19 langues. Comme indiqué précédemment, il est compris dans le prix et ne nécessite donc pas de facturation supplémentaire.

C’est finalement le 14 mars que Microsoft lancera son concurrent de Slack, Teams. Le nouveau venu sera intégré dans une partie des offres Office 365 et ne nécessitera pas d’abonnement supplémentaire pour les entreprises qui en bénéficient déjà.

En novembre dernier, Microsoft présentait Teams. Un concurrent direct de Slack, avec tout ce que ce type de messagerie professionnelle doit contenir : discussions de groupe ou en tête-à-tête, partage de fichiers, gestion des bots, intégration à Office 365, affichage des conversations en threads, mise en forme du texte, gestion des « J’aime », affichage des emojis ou encore marquage des messages avec des drapeaux. L’un des points forts est la possibilité de passer directement des appels Skype.

Une large disponibilité dès le début

À son lancement la semaine prochaine, Teams sera disponible dans 181 pays, traduit en 18 langues et pour toutes les entreprises disposant d’un abonnement Office 365 Business ou Enterprise. Planner, PowerBI, SharePoint, OneNote et évidemment Skype sont pris en charge pour une intégration transversale des services.

Microsoft espère que Teams frappera fort dans les entreprises où le travail collaboratif est au cœur des activités, particulièrement s’il implique des documents Office. Teams permet en effet de déporter directement dans son interface une partie des contrôles d’édition Office, permettant donc de les modifier sans faire appel aux logiciels eux-mêmes, avec des limites bien sûr. Des API sont également à disposition pour que les développeurs puissent intégrer d’autres services.

L'intégration, un avantage et un inconvénient

Teams aura en tout cas fort à faire dans ce domaine. Car si Slack est le concurrent le plus évident, de par son succès fulgurant, d’autres produits existent également, notamment Mattermost, HipChat, Fleep ou encore Jostle et Ryver. Or, comme nous l’indiquions déjà à l’automne dernier, Teams part avec un désavantage : il ne sera disponible qu’avec Office 365.

On ne sait pas encore si Microsoft compte le proposer séparément, mais cette intégration avec ses autres produits risque d’être autant une force qu’une faiblesse.

Dernière mise à jour le 14/03/2017 17:27:30

chargement
Chargement des commentaires...