Un filtre Twitter permettra de faire taire les comptes à tête d'œuf

La chasse aux œufs avant Pâques 17
En bref
image dediée
Crédits : Marisa Allegra Williams
Services
Vincent Hermann

Twitter va ajouter plusieurs filtres bien sentis pour ne plus recevoir certaines notifications. En outre, les utilisateurs vont pouvoir passer sous silence des mots ou hashtags directement depuis le flux. De quoi largement éclaircir la quantité d’informations reçues.

Depuis plusieurs semaines maintenant, Twitter enchaine les annonces et les fonctionnalités dédiées au combat contre le harcèlement, et plus globalement contre l’information jugée inutile ou de mauvaise qualité. Réduire les notifications semble être devenu une priorité pour l’entreprise, qui a jusqu’à présent plutôt réussi son pari, si on met de côté le raté des listes.

Faire taire les oeufs et comptes sans informations vérifiées

Hier soir, Twitter a procédé à plusieurs nouvelles annonces dans ce domaine. Des réglages avancés de filtrage vont ainsi être mis en place, l’utilisateur gagnant le choix de couper les notifications pour les comptes ayant l’avatar par défaut, ceux qui n’ont pas confirmé leur email et/ou ceux n’ayant pas de numéro de téléphone vérifié.

Ces trois filtres s’ajoutent à l’existant, qui permettait de couper les notifications des comptes non suivis. Ils sont tous indépendants : l’utilisateur peut tous les activer ou seulement quelques-uns, mélangeant les effets en fonction des besoins. Le filtre de l’avatar par défaut devrait être particulièrement apprécié puisqu’il s’agit en clair de combattre la cohorte des « œufs » qui génèrent parfois beaucoup de bruit.

Par ailleurs, lors d’une prochaine mise à jour des applications mobiles, les utilisateurs pourront « muter » (passer sous silence) des mots, hashtags et noms d’utilisateurs directement depuis le flux principal. Chaque action pourra se faire sur une journée, une semaine, un mois ou indéfiniment. Une action bien plus pratique que l’actuelle, qui laisse définir manuellement les mots qu’on souhaite voir masqués, dans les paramètres.

twitter

Le combat continue contre les abus

En interne, Twitter continue également de développer de nouveaux moyens pour lutter contre des comptes qui abuseraient de la plateforme d’une manière ou d’une autre. Twitter aborde en particulier des mesures incitatives, à la manière de coups de semonce avant l’éventuel blocage.

Ainsi, si un cas d’abus est détecté (même s’il n’a pas été pointé par des utilisateurs du service), les tweets du compte pourraient n’être visibles que de ceux qui le suivent directement. Pas question de le faire remonter dans les populaires ou dans les flux, pas d’affiche du retweet pour ceux qui ne le suivent pas, etc.

Twitter précise cependant que ces outils de détection et d’actions sont nouveaux et qu’il y aura donc nécessairement des erreurs. L’entreprise se veut tout de même confiante : le travail d’amélioration et de mise à jour sera quotidien.

Un processus de communication plus transparent

L’entreprise a en outre décidé d’agir sur un aspect souvent reproché de son service : le manque de transparence sur les actions prises quand les utilisateurs déclarent des comportements abusifs.

Prochainement, ceux qui feront de telles déclarations recevront une notification leur signifiant que le rapport a été pris en compte. Quand une action aura été entreprise, un nouveau signal sera émis pour informer du résultat. Ces informations seront affichées dans l’onglet Notifications du service.


chargement
Chargement des commentaires...