OneDrive : plus de stockage illimité depuis hier soir, ce qu'il faut savoir

Les limites de l'illimité 83
En bref
image dediée
Services
Par
le jeudi 02 mars 2017 à 10:00
Vincent Hermann

Depuis hier soir, le stockage illimité promis par Microsoft dans OneDrive a pris fin. Les utilisateurs n’auront désormais plus que 1 To d’espace avec un abonnement Office 365. Pour ceux qui dépasseraient ce total, voici les informations importantes à retenir.

Durant les prochaines 48 heures, le changement va se répercuter sur l’ensemble des comptes Microsoft : tous ceux qui payaient un abonnement à Office 365 et avaient droit à 10 To ou un espace illimité n’auront plus que 1 To. Un changement annoncé en novembre 2015, Microsoft voulant laisser le temps aux utilisateurs de préparer le terrain.

Trois mois pour réagir si le plafond est dépassé

Que se passe-t-il si vous dépassez le nouveau plafond ? Dans l’immédiat, pas grand-chose. Vous avez en effet trois mois pour ramener le total sous la limite, en déplaçant ou en supprimant les données les plus lourdes. Par contre, si le problème n’est toujours pas réglé au bout de trois mois, la situation se compliquera légèrement.

Le compte va en effet être figé pour une période d’au moins six mois, pendant laquelle l’utilisateur n’aura plus accès à ses fichiers. Durant ce laps de temps, il aura la possibilité de le déverrouiller une seule fois, pendant 30 jours. Ce mois devra être mis à contribution pour résoudre le problème, sans quoi le compte se refermera pour plusieurs mois.

Une solution pour le moins curieuse et clairement pas centrée sur l’utilisateur. Initialement, Microsoft avait indiqué que la synchronisation du compte serait simplement coupée jusqu’à ce que l’utilisateur s’occupe de son plafond de données. Menacer de verrouiller le compte semble une bien mauvaise idée.

onedrive

Abuser d’un stockage illimité, le concept

Le stockage de OneDrive n’est clairement pas un domaine où Microsoft a brillé par ses décisions et sa communication. À l’automne 2014, l’éditeur avait promis que toute souscription à Office 365 permettrait d’obtenir un espace illimité sur OneDrive. Dans la pratique, certaines l’ont eu, d’autres ont récupéré 10 To, ce qui restait largement supérieur au To originel.

Un an plus tard, Microsoft prenait ses décisions radicales, en expliquant que des utilisateurs avaient abusé de l’offre, certains stockant des dizaines de To de films dans leur OneDrive. Conséquence, non seulement l’espace maximal serait ramené à 1 To, mais tous les nouveaux comptes n’obtiendraient que 5 Go, au lieu des 15 Go habituels.

Comment peut-on abuser d’un stockage illimité ? Microsoft ne s’est pas réellement donné la peine de répondre. Pourquoi ne pas avertir les quelques personnes concernées plutôt que de punir tous les utilisateurs, y compris les nouveaux ? Probablement parce que l’éditeur attendait une occasion de corriger une offre qu’il avait fini par trouver trop généreuse. De fait, le stockage maximal a été largement amputé, sans pour autant que le prix des offres Office 365 ne baisse.

La solution adoptée n’est guère fluide, mais Microsoft promet que des panneaux d’informations et des avertissements seront affichés pour guider au mieux l’utilisateur dans ce qu’il doit faire.


chargement
Chargement des commentaires...